Gospel - The moon is a dead world

Chronique CD album (39:01)

chronique Gospel - The moon is a dead world
Il y a des groupes dont on ne connait pas grand chose, mais dont un petit détail va vous donner envie d'écouter leur travail. Ici, ce n'est pas qu'un petit détail, car lorsque l'on voit que Kurt Ballou (guitariste de CONVERGE, est-il nécessaire de vous le rappeler?) a enregistré ce disque, forcément, ça fait envie. Et au bout de plusieurs écoutes à me rendre sourd, le verdict tombe : quelle bonne idée j'ai eu d'acheter ce disque.

Et je vous le dit tout de suite : faites pareil ! Courez acheter cet album, il est tout simplement énorme. GOSPEL frappe fort d'entrée de jeu, ce disque "The moon is a dead world" est à classer dans le top 5 des albums 2005 (bon évidemment, ceci est un avi perso, comme d'hab'). Vous me direz, "il est bien gentil, mais on sait toujours pas à quoi s'attendre"... Vous avez raison, je m'y mets. GOSPEL vous propose un mélange de noise avec du hardcore (un peu à la CONVERGE, tiens donc), avec des teintes rock par moments, mais vraiment par moments. Dit comme cela, rien d'original à l'horizon à priori. Mais le mélange subtil que le combo nous propose est tout simplement magnifique, avec des moments d'émotions intenses proches du screamo ("As far as you can throw me"), d'autres où la basse joue un rôle ultra important ("Congratulations... You've hit bottom" : impossible de me défaire du riff de basse depuis que je l'ai écouté)... LE titre de l'album, c'est "Golden down", qui réunit tellement de passages superbes, on passe par toutes les émotions, que ses 9 minutes ne sont finalement même pas assez; on en redemande. Mais pas d'inquiétudes, les autres morceaux sont du même niveau. Du grand art je vous dit.
S'il y avait un reproche à faire (mais qu'un seul hein ! De toutes façons, je n'en trouve pas d'autres), ce serait au niveau de la voix du chanteur, un peu trop linéaire par moments dans sa façon de crier. Mais les parties instrumentales sont tellement bien foutues que la voix passe au second rang, par moments on n'y fait même plus attention.

Depuis son acquisition, ce disque tourne assez souvent dans ma platine, et le boitier reste en haut de la pile. Difficile de s'en défaire; surtout qu'à chaque nouvelle écoute on découvre de nouveaux plans musicaux que l'on n'avait même pas remarqué, tellement cet album est riche (et qui pourtant ne contient que 8 morceaux). Kurt Ballou nous a donc déniché un groupe hors pair, qui j'espère fera plus parler de lui dans les mois à venir, car ils le méritent. vraiment.
photo de Pidji
le 26/01/2006

2 COMMENTAIRES

MAT(taw)

MAT(taw) le 05/10/2006 à 11:20:11

Cette galette est un pur bijou, un groove incroyable et des plans à tomber.

Pidji

Pidji le 05/10/2006 à 23:01:09

C'est clair... C'est quand même incroyable qu'ils soient aussi underground...

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements