Holywater - Wasteland

Holywater - "Wasteland"
chronique Holywater - Wasteland

Allez tiens si on commençait l’année par un peu de Rock Alternatif qui a la classe, ca vous tente ? Ça tombe bien je viens de tomber sur un album qui est certes paru en 2012 mais qui aurait très bien pu avoir sa place dans mon Top 10 , dommage que je ne le découvre que maintenant… Alors si en plus je vous dis que ce sont des espagnols, vous allez vraiment croire que j’ai craqué ! Parce que bon, à mon goût,  mise à part Toundra, et les groupes de ska, l’Espagne n’a que très rarement brillé en musiques alternatives à mon sens.

 

Alors ce mystérieux groupe quel est il ? il s’appelle Holywater ! Après m’être procuré leur dernière parution en date, baptisée Wasteland, j’ai pu confirmer mon attrait inhabituel pour ce fameux « rock alternatif », mais j’ai trouvé plusieurs raisons tout à fait légitimes à cela …

 

Leur musique me rappelle beaucoup de choses, le combo voix/ musique est une sorte de mélange entre Sunny Day Real Estate / Foo Fighters et une petite dose de Grunge bien sentie. Le mix est assez prenant, nos énergumènes ne réinventent rien mais c’est sacrément bien joué, et planant. Certains pourront trouver peut être quelques passages clichés, mais le fait est qu’à aucun moment on ne ressent de fausseté dans leur démarche, et je marche à 100% dans la combine !  

 

Ce qui vaut aussi une excellente note à cet album est la voix du chanteur, primo dénuée de toute accent plutôt repoussant (que peut être l’accent espagnol à l’oreille d’une probable majorité d’auditeurs qui aiment ce style de musique), et secondo son timbre de voix (flirant parfois avec celui du chanteur de Finch) et sa façon de poser sa voix me paraissent tout aussi magistrales que son absence d’accent !

 

Avec ce rock puissant, lancinant et pachydermique, Wasteland est mon coup de cœur de ce début d’année et de loin ! 

photo de Biflam
le 25/01/2013

0 COMMENTAIRE

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • BLACK BOMB A + Dagoba + Mugslug au Séchoir (L'Atelier À Spectacle) le 12 octobre 2019