Jullian Angel - For a ghost (in a room session)

Jullian Angel - "For a ghost (in a room session)"
chronique Jullian Angel - For a ghost (in a room session)

Après un "Life was the answer" de bonne tenue, le lillois Jullian Angel nous fait la surprise d'une session folk hivernale, qui inclut des versions très intimistes d'une part de ses deux LP's déjà parus, d'autre part de son album à venir, "Kamikaze planning holidays".

 

L'artiste creuse le côté mélancolique, exutoire et basé sur la sobriété dans l'accompagnement de son univers, et livre un ensemble cohérent, presque uniforme mais fort d'une ambiance crépusculaire de toute beauté, quand bien même elle exprime le désarroi de son auteur. Voix grave et profonde, acoustique sans excès, loin de là: le nordiste n'a besoin que de peu d'éléments pour convaincre et imposer à nouveau une œuvre qu'on sent très personnelle, et qui sort parfois avec timidité d'un format lent et presque figé, comme pétrifié par la douleur qui s'extirpe des dix titres de l'opus ("The strong", "Scarred").

 

Voix-guitare, émotion et rien de plus ("Lay of augury"), voilà ce sur quoi s'appuie Jullian, sincère et sans fard aucun. La pureté folk inhérente à chacune de ses chansons renforce son identité, l'idée de réinterpréter ses créations s'avérant judicieuse, et devrait l'asseoir dans son statut de musicien folk talentueux et désormais incontournable.

Sur "Faith (is not a bitter end)", c'est même la voix qui opère seule, avant que la duo avec la voix ne reprenne ses droits sur "Links", "Checking your soul" mettant fin dans une acoustique plus "sonore" à une nouvelle oeuvre allégorique, aux humeurs prenantes et invariables, particulièrement réussie. En attendant bien sûr l'opus à venir, dont on se doute qu'il évoluera lui aussi dans cette veine folk caractéristique du personnage.

photo de Refuse to keep silent
le 07/08/2010

0 COMMENTAIRE

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • BLACK BOMB A + Dagoba + Mugslug au Séchoir (L'Atelier À Spectacle) le 12 octobre 2019