Kaddisfly - Set sail the prairie

Chronique CD album

chronique Kaddisfly - Set sail the prairie

Mine de rien, KADDISFLY nous propose déjà son 3ème album après un premier Did you know people can fly ?, et un second Buy our intention, We’ll buy you a unicorn vraiment réussis tous les deux. Annoncé à l’automne 2006, ce n’est finalement que dans ces premiers mois de 2007 que le label Hopeless a sorti ce Set sail the prairie, qui chose étonnante, est le titre d’une chanson figurant sur l’album précédent.

 

Et le groupe ne fait pas les choses à moitié, en nous proposant une espèce de concept-album où chaque titre est un mois de l’année dans une langue étrangère à l’anglais (suivi du titre réel de la chanson).

Petite intro « solstice d’été », et « Campfire » arrive dans nos oreilles. Pas de doutes, ce titre est dans la lignée de ce que sait faire KADDISFLY, mélant rock puissant et passages émo bourrés de mélodies vraiment bien foutues, et une voix qui sait prendre énormément d’ampleur lors des refrains en partant dans les aigus. Les jeux de grattes sont vraiment intéressants, comme d’habitude, et les divers effets utilisés nous entraînent dans des recoins atmosphériques bien sentis à la DREDG par exemple. Et là où DREDG justement explore de moins en moins différentes nouvelles sonorités de guitares, les KADDISFLY adorent ça au contraire. Ce qui donne des guitares qui se répondent magnifiquement par moments, que ce soit en arpège ou bien à l’aide de riffs plus énervés.

Se suivent « Waves », « Harbor » avec l’arrivée furtive d’un piano, et on se dit que cet album devrait être aussi bon que le précédent ! Mais c’est là qu’arrive « Birds », espèce de slow mielleux pas très inspiré (et qui nous prends 6 minutes de notre temps quand même), je me fais chier à écouter ça donc je zappe. Heureusement que « Clouds » arrive juste après et me réconcilie immédiatement avec le groupe : les riffs sont énervés et ça fait du bien. Un autre titre comme « Snowflakes » prouve comment en 7 minutes les KADDISFLY arrivent à nous emporter dans des univers mélodiques et émotionnels jouissifs à souhait.

 

Bref, encore une réussite pour les KADDISFLY, même si j’émettrais quelques réserves sur certains titres qui comportent des passages un peu trop « guimauve » pour moi, et une voix parfois trop mielleuse, dommage. On n’arrive donc pas à la perfection de « Buy our intention… », mais on reste malgré tout devant un excellent disque de rock/émo qui surclasse la quasi-totalité du genre. Vous n’êtes pas convaincus ? Alors écoutez « Forest », le dernier titre du disque qui fait un peu moins de 12 minutes, et vous comprendrez.

photo de Pidji
le 26/04/2007

1 COMMENTAIRE

dookie

dookie le 08/05/2007 à 11:49:24

I've only heard campfire but this song is really cool!!!
Now I just want to listen all the CD!!!
please can you send me the campire's lirycs?
thank you
dookie

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • Winteriip II - Metal Hardcore Festival à Tours le samedi 18 Décembre 2021

HASARDandCO

Sycomore - Nectar
Lloyd Cole - Standards