Kwarantyne - Du sang pour les dieux

Kwarantyne - "Du sang pour les dieux"
chronique Kwarantyne - Du sang pour les dieux

Le premier ep de Kwarantyne date de 2013 et à l'époque, on découvrait ce cousin belge de Lofofora, gueulard et adepte des plaisirs solitaires. Créatures se présentait comme un ensemble dogmatique, presque scolaire d'un metalcore estampillé 90's en mode frenchie. On découvrait aussi un auteur, Sponge, la plume trempée dans la bile déversée, adepte du slogan, dénonçant les affres de la condition humaine.

 

Si musicalement, Du sang pour les Dieux n'apporte rien de neuf, l'écriture est plus affirmée. Là où le slogan était le véhicule dans le premier effort, il devient l'accroche d'une revue de presse synthétisée, certes, mais qui ne laisse planer aucun doute sur notre monde contemporain.
Pour le coup, la timidité mal dissimulée laisse plus de place à l'interprétation. « La ballade du prélat » est le genre de titre qui ne laisse personne indifférent. En Belgique (et partout dans le monde), les révélations sur les actes de pédophilie parmi les gens d'Eglise, auront durablement marqués les esprits. Du coup, on hésite entre le courage et la sentence un peu vaine de l'interprétation.

C'est là que réside la sincérité d'un projet comme Kwarantyne, pas de demi-mesures, pas de calcul, place à l'expression.

 

La voix semble plus assurée aussi, elle joue tout comme son auteur. Les propos sont durs, mais on oublie pas pour le coup le jeu... sans malices. La reprise de Noir Désir qui clôture l'effort en est un bon exemple.

 

Après ce nouvel effort, on est mesure d'attendre plus de Kwarantyne, en tout cas, on en présage plus et peut -être sous la forme plus confortable d'un groupe. À moins que la singularité du projet est de vivre sous la forme d'une révolte contenue en chambre.

photo de Eric D-Toorop
le 28/07/2015

1 COMMENTAIRE

Crom-Cruach

Crom-Cruach le 28/07/2015 à 11:49:53

Manque de crasse tout ça...

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • BLACK BOMB A + Dagoba + Mugslug au Séchoir (L'Atelier À Spectacle) le 12 octobre 2019
  • Sleep au Bataclan à Paris le 8 octobre 2019
  • ARO ORA release party à La Parenthèse à Ballan Miré (37) le 12 octobre 2019