Kylesa - to walk a middle course

Chronique CD album (40:05)

chronique Kylesa - to walk a middle course
On avait quitté les gars de Kylesa en 2001 sur un premier album monstrueux, malsain et finalement assez novateur dans sa manière de mêler les genres dans le but de faire le truc le plus noir possible. En ce sens, ce second disque marque un petit retour en arrière car si l'on y retrouve pas mal d'éléments caractéristiques de Kylesa, ils sont tous envoyés avec une urgence punk qui tend rendre la mixture moins originale et surtout moins noire.

Bon c'est pas affolant non plus, il y a toujours ces trois chants qui arrivent de partout dans les registres variés du métal, du hardcore et du punk, ces gros riffs imparables, ces influences heavy metal assumées. L'ambiance oppressante est, elle aussi, toujours présente au détours d'un sample ou d'une mélodie cataclysmique. On peut d'ailleurs noter la présence de la traditionnelle dernière piste planante qui rappelle les influences psychédéliques du groupe à notre mémoire. Mais changement il y a : tout est plus violent, plus rapide, plus énergique. On va même jusqu'à se ramasser des blasts sur « fractured » par exemple. Déjà qu'avant la musique de Kylesa n'était pas un exemple de finesse, elle se fait carrément sauvage se rapprochant ainsi encore plus des sonorités crust. Les cotés sludgy ou psychédéliques du groupe ont donc un peu laissé la place à plus de patate même si l'on retrouve tout de même de sacrés ralentissements bien lugubres ; mais hormis sur « phantoms », fantastique point d'orgue de l'album, ces ralentissements sont d'avantage intercalés entre les déflagrations du reste du disque que véritablement intégrés dans ces dernières...

Finalement, ce n'est plus vraiment les gros plans sombres qui se font le climax des compositions de Kylesa mais bien les crusts sauvages... Il y a eu un renversement... En conservant les mêmes éléments, Kylesa vise maintenant l'efficacité et l'énergie. Le résultat est en un sens bien plus positif, ce qui est finalement une assez bonne chose même si je ne peux pas m'empêcher de ressentir une petite nostalgie pour les premiers efforts du groupe (conservateur va!). Bah qu'importe, si « to walk a middle course » n'est pas vraiment le deuxième album de Kylesa que j'attendais, il reste un putain de disque original, violent et radical et il préfigure à merveille son successeur,« time will fuse its worth », encore plus aboutit dans la démarche du groupe... Et la pochette est une fois de plus magnifique (la meilleure de leur discographie probablement).
photo de Swarm
le 07/03/2007

1 COMMENTAIRE

Pidji

Pidji le 07/03/2007 à 17:12:51

Yeah j'ai beaucoup aimé cet album !

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • EARTH au Petit Bain à Paris le 19 novembre 2019