Mudweiser - Angel lust

Chronique CD album

chronique Mudweiser - Angel lust

Je vous préviens tout de suite je ne trouve pratiquement que des défauts à ce disque.

Déjà ce disque est long, mais long, d'une longueur... Je veux bien que les artistes nous en vendent pour notre argent, mais remplir un disque en entier pour remplir un disque entier alors qu'un simple EP peut faire mieux, et je ne parle pas seulement du rapport prix/plaisir.

Deuxième gros défaut pour ce Angel Dust, c'est qu'en face de l'autre côté de l'océan atlantique et donc dans le bac à disque d'à côté il y a Earth Rocker de Clutch. Et entre le 4x4 haut sur pattes et l'embrayage c'est la bête à diaphragme qui gagne haut la main par K.O, et aux points.

Autre défaut, le chanteur et moi partageons le même accent anglais, pour dire.

 

Mais surtout l'énorme gros défaut pour moi c'est qu'on ne ressent pas le plaisir que les loustics ont eu à enregistrer cet album. Et c'est d'autant plus bizarre que ce Angel Lust n'est pas si mauvais que je veux bien l'entendre, puisque j'arrive bien à accrocher sur quelques morceaux ou certains passages, notamment sur "Black Bird", et sur "Foreplay", morceau instrumental qui sert d'introduction à "Witch Song" dont le refrain est tout de même ultra sympa ; et le dernier morceau qui sort du lot pour moi c'est "Back Road". Mais une fois énuméré les morceaux qui me plaisent je me rends compte que bien souvent ce sont les passages les moins encrés dans la boue et les plus éloignés du Baton Rouge et ceux qui se rapprochent le plus de la vallée de la mort.

 

Oui, j'ai trouvé ce qui me dérange dans cet album : c'est ce côté académique. Oui c'est bien joué, c'est inspiré ; et c'est sur l'inspiration que le bas blesse. Mudweiser reste sur les berges du Mississipi ou ne s'en éloigne que pour arpenter des sentiers déjà balisés. Et c'est bien dommage, j'aurais aimé entendre la voix éraillée de Reuno sur un blues plus seccos inspiré par la sécheresse, j'aurais aussi aimé plus de folies avec l'harmonica et le dobro. Mais au lieu de ça j'entends un stoner-rock rugueux sans réelle âme ni couleur, Angel Lust est pour moi quelconque.

En gros les mecs renomment leur groupe El Camino, mettent une planche à roulette dans la benne, de la folie dans le réservoir, de l'Aerosmith dans l'autoradio, et un pack de Monster Magnet dans la boites à gant direction Fu Manchu valley et je dis banco, mais en l'état j'appelle une dépanneuse...

 

Achat ou pas Achat : Pas achat.

photo de Sepulturastaman
le 10/05/2013

4 COMMENTAIRES

Crom-Cruach

Crom-Cruach le 10/05/2013 à 13:13:04

Dommage, j'avais bien aimé leur premier, sans plus...

Carcinos

Carcinos le 10/05/2013 à 18:39:50

Tu voulais parler de Earth Rocker de Clutch non ?

K.S

K.S le 12/05/2013 à 16:07:54

Chronique peu inspirée et sans argument.
L'album n'est certes pas génial, mais il a tout de même des qualités. Là j'ai l'impression de lire le premier torchon d'un apprenti chroniqueur.
(par contre Mudweiser ne live ça passe génial, Reuno a une voix de malade, et le bassiste sux)

sepulturastaman

sepulturastaman le 12/05/2013 à 20:57:38

Merci Carcinos c'est corrigé.
Crom Cruach si tu as bien aimé le premier tu peux aimer le second, moi j'avais déjà pas accroché le premier alors ...
@ K.S je ne remets pas en doutes ton ressenti (sur le cd ou sur les concerts) mais chronique peu inspirée pour album peu inspiré. Après tout le monde ne s'appelle pas Cglaume...

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • EARTH au Petit Bain à Paris le 19 novembre 2019