Mütterlein - Orphans Of The Black Sun

Mütterlein - "Orphans Of The Black Sun"
chronique Mütterlein - Orphans Of The Black Sun

Il y a peu, je vous disais tout le bien que je pensais du premier E.-P. de Mütterlein, le nouveau groupe de la bassiste d'Overmars. Après cette succulente mise en bouche, voici déjà la version longue: quatre nouvelles compositions viennent s'ajouter aux deux déjà connues et elles restent dans le prolongement de ces dernières puisque issues des mêmes sessions.

 

Pendant près d'une heure, la musicienne, accompagnée de Christophe Chavanon, nous plonge dans les méandres de ses expérimentations mystiques et rituelles. Sur de discrètes percussions tribales se posent de lentes nappes de claviers que n'aurait pas reniées Richard Wright, tant au niveau des sonorités que des mélodies. Écoutez "Lesbian Whotes And Witches" ou "My Ghost Army" puis jetez une oreille là-dessus, et on en reparle. Les guitares ne viennent qu'apporter un support mélodique insidieux, sournois et rampant.

 

L'écriture de Marion Leclercq est particulièrement travaillé, chaque composition, malgré la longueur des titre, coule toute seule, de manière naturelle. Les arrangements, sobres et discrets sont variés (une gratte sèche par ci, un peu d'électronique par là) et se mettent au service d'atmosphères quasi visuelles. Il n'y a qu'à fermer les yeux pour se retrouver dans un film de la Hammer, à l'image beigeasse et avec un fort grain. L'autre point fort de ce disque est le chant. A l'écoute de l'E.-P. introductif, la voix de Marion Leclercq m'avait pour le moins troublé, ne sachant pas sur quel pied danser à son sujet. A force d'écoute, je me suis retrouvé à vraiment aimer ce timbre profond, chargé d'émotions et de puissance évocatrice. Elle sait également se faire délicate, simplement accompagnée d'une guitare acoustique sur la fin de « My War ».

 

S'il était possible à l'esprit humain de retranscrire les sombres mélodies jouées par les séides aveugles et débiles de dieux très anciens se vautrant dans le chaos originel. Écouter Orphans Of The Black Sun revient un peu à lire le Liber Evonis, c'est une expérience intellectuelle puissante, qui fait côtoyer des forces spirituelles occultes.

photo de Xuaterc
le 29/04/2016

8 COMMENTAIRES

pidji

pidji le 29/04/2016 à 10:29:06

Dis donc les 2-3 titres écoutés me plaisent bien ! Je vais approfondir ça ;)

Crom-Cruach

Crom-Cruach le 29/04/2016 à 21:49:40

Bon alors, je coupe le dernier Discharge pour écouter.. c'est pas pareil. Y'a du Cure dedans ou c'est moi ?

Xuaterc

Xuaterc le 30/04/2016 à 09:44:03

Je ne sais pas, je ne connais pas Cure. C'est du Crust?

Crom-Cruach

Crom-Cruach le 01/05/2016 à 09:50:22

Non mais moi c'était une vraie question. Il m'arrive d'en poser !

Xuaterc

Xuaterc le 01/05/2016 à 11:36:29

Ben moi c'était une vraie affirmation, je ne connais pas The Cure, hormis un ou deux titres :-)

Eric D-Toorop

Eric D-Toorop le 02/05/2016 à 11:13:58

Non pas Cure mais un peu de Swans, Gitane Demone, et Meira Asher

pidji

pidji le 09/05/2016 à 22:02:48

bon bah en fait j'adhère carrément.

GTOK? GTKO!

GTOK? GTKO! le 11/11/2016 à 21:16:08

hey !

Mütterlein en concert à Paris le 20 novembre prochain, au Cirque Electrique !

toutes les infos ci-après: https://www.facebook.com/events/1403157523045376/

n'hésitez pas à partager :)

merci !

Antoine

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements