Nails + Full Of Hell - split Nails & Full of hell

Nails + Full Of Hell - "split Nails & Full of hell"
chronique Nails + Full Of Hell - split Nails & Full of hell

Deux cadors de la violence, du blast et de la mongolité musicale américaine se retrouvent sur un tout petit 7" rempli ras la gueule d'insanité et de nihilisme histoire d'annoncer la couleur de 2017. Couleur merde et sang.

Ce qui frappe comme un coup de boule à l'estomac malgré la durée limitée de ce split c'est la nouvelle tendance des deux groupes à se rapprocher du death metal alors qu'ils venaient de la scène hardcore. Faisant suite à un LP d'une intensité rare l'an passé, les nouveaux protégés à HM2 de Kurt Ballou, les vilains Nails nous montrent qu'ils aiment autant porter le perfecto que la boule à zéro, le Lacoste que les Rangers. Si You Will Never Be One Of Us annonçait déjà le topo, ce titre unique présent ici ne fait qu'enfoncer le clou (désolé) mais pour autant ne propose strictement rien de neuf par rapport au disque sus-nommé. Blast fréténique, riffing death sur les mid-tempos, mosh et beat-down ultra péchus qui martèlent, on a même le droit à un solo bien crassou à l'ancienne, mais finalement rien qui fasse ressortir cette famélique minute et demie.

A tel point que les récemment signés chez Nuclear Blast se font voler la vedette par les petits énervés de Full Of Hell. Si leurs précédentes sorties annonçaient pas mal de prises de risques, ou du moins de tests (collab avec Merzbow, The Body etc.) et ce avant un nouveau full-lenght à venir en 2017, il faut regarder ces deux morceaux de plus près. Là où leurs antécédents poweviolence, grind laissaient parfois à désirer en terme de prod et donc de riffing incompréhensible, en se tournant vers le metal de la mort il semblerait qu'ils aient trouvé un compromis musical pour satisfaire leurs envies de meurtre. Et force est de reconnaitre que PUTAIN ça envoie dur. Bien à l'ancienne dans le riffing, avec quand même cette petite touche HxC qui va bien sur les mids voir les beatdowns à la Suffo, leur identité n'est pour autant pas démantelée. Ce nouveau vocabulaire leur sied à merveille et ils n'ont a mon sens jamais été aussi pertinents que maintenant dans leur propos musical. BIG UP !

Du fait du format 7", je me dois aussi de souligner la prod des deux groupes qui, pour Nails d'un côté est beaucoup plus cradingue, moins surfaite au taquet et donc apporte plus de couleur à leur son un peu générique sur albums (merci le God City Studio qui fait sonner tout le monde pareil..) et va dans le sens de leur propos. De l'autre, pour Full Of Hell, à l'inverse on a enfin le droit à une bonne prod qui tape, crasseuse mais dans le bon sens, qui suinte autant le death 90's que ce qui se fait de plus poussiéreux et occulte aujourd'hui. On peut enfin se dire que leur écriture et leur son vont dans le même sens, et que cette nouvelle porte ouvrira un album qui surpassera tout ce qu'ils ont fait jusque là en osant sortir de la scène punk pour aller au bout de leur démarche.

La mort leur va si bien.

photo de Viking Jazz
le 28/02/2017

1 COMMENTAIRE

Crom-Cruach

Crom-Cruach le 28/02/2017 à 11:01:23

Tiens pas passé dans mon radar celui-là !

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • BLACK BOMB A + Dagoba + Mugslug au Séchoir (L'Atelier À Spectacle) le 12 octobre 2019