Fred barjo Odonae Acheter CD et vinyles doom métal pas chers
S'inscrire sur COREandCO
Webzine musical COREandCO : hardcore, metal, rock et leurs dérives

No Quarter Given - "The Embodiment Begins"

No Quarter Given - "The Embodiment Begins"
chronique No Quarter Given - The Embodiment Begins
6/10 0
Acheter No Quarter Given The Embodiment Begins sur Amazon

CD album CD album (43 min)

 

Année : 

2008

 

Tracklist :

1. Embodiment Begins
2. Program Divinity
3. Dystopia
4. Zoned
5. Dead in Your Wake
6. Shifting Ground
7. Ascenion Level
8. The Sedition
9. Fallen Paradigm
10. Endgame

 

Label : 

Rising Record
Dans le même style :
V13 - Puzzle
Après une démo sortie dans un cercle restreint, les anglais de No Quarter Given signent un deal avec Rising Records, ce qui leur permet d'enregistrer et de sortir leur 1er album "The Embodiment begins" en 2008. Personnellement je n'avais jamais entendu parler de ce groupe, et encore moins de cet album avant de l'avoir entre les mains.

Nos 5 metalcoreux de la perfide Albion nous offrent donc 10 titres mélangeant thrash, hardcore et un peu de death : soit la recette magique du moment.

Le titre éponyme de l'album sert ici d'intro : de la gratte en son clair, quelques samples : le tout est assez joli avec des sonorités un peu dissonantes. Et hop c'est parti pour "Program Divinity", un morceau assez thrash comme beaucoup d'autres dans l'album, et qui donne la part belle à quelques passages lourds. La voix est assez particulière et je la trouve très monotone. On a toujours l'impression qu'il est à la limite, et le rendu n'est pas très convaincant.
Musicalement, on se rend bien compte que ça joue. Sur l'ensemble de l'album, le batteur a un son de batterie très intéressant, ce qui colle parfaitement au style du groupe. Les passages de double pédales ressortent encore plus (vive le trig' !), et les breaks sont vraiment bien exécutés.
Les 2 guitares se renvoient les riffs d'une façon fort bien pensée, notamment sur le titre "Dystopia" où les passages lourds ont le mérite de bien nous arracher la nuque.
No Quarter Given insère également dans leur musique des petits passages en son clair avec plusieurs effets différents, pour donner des couleurs variées aux parties instrumentales... Et le choix des effets est assez concluant : je pense notamment à la fin de "Shifting Ground". Il conviendra d'ailleurs de rajouter le mot "mélodique" à l'étiquette déjà estampillée "metalcore", même si ça n'est pas aussi marqué que chez d'autres formations ; on pourra penser parfois à du Killswitch Engage par exemple.

La magie n'aura donc pas opéré en ce qui me concerne, la faute au chant, qui fait défaut au sein de la formation. En 2009, ils devraient nous sortir un EP chez Blue Sugar Records, donc attendons la suite....
photo de Growl
le 04/02/2009

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire

Pseudo : e-mail :

Commentaire :

NOTE : Vos commentaires sont soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'ils trouvent que votre message n'a pas à apparaitre ici, il sera supprimé.

Jeux-concours

TENDINITE : 1 vinyle à gagner !

Dernières news

Chronique au Hasard

Krüger - s/t

Évènements