Element Of Noise (eOn) - Unscared

Chronique CD album (36:45)

chronique Element Of Noise (eOn) - Unscared
Contrairement à ce que l’on pourrait croire, Element Of Noise (eOn) n’est pas un groupe si jeune que ça puisqu’il s’est formé en 1999 à Toulon. C’est donc après avoir sorti deux démos et un EP en 2004 que le combo nous livre cette année leur premier album: « Unscared ».

La mixture que nous propose le groupe est plutôt sympathique, avec une musique allant aussi bien du punk/rock au Thrash en passant par le Hardcore. Par exemple, les premières notes de « Trained For Life » ou encore « One More Beer » sonnent Punk/rock californien à la Pennywise, ce qui se retrouve sur plusieurs mélodies de l’album avec des riffs de grattes un peu mielleux, une batterie simple et entrainante ainsi qu’une voix chantée et festive.
Mais heureusement, eOn ce n’est pas que ça ! Ces quelques éléments sont distillés dans des parties plus agressives purement Hardcore (« Scar ») avec des breakdown bien répartis et pas trop nombreux ainsi qu’un chant scandé en chœur sur plusieurs titres (« The Flat Arm Of Justice » par exemple).
Le groove est également un élément primordial dans la musique d’eOn, avec des riffs presque "Panteriens" dans les parties les plus lourdes et les plus metal. Ce mélange d’agressivité, de groove et de voix hurlée se rapprochent d’un Thrash moderne à la The Haunted je trouve… S'il pouvait y avoir plus de parties comme celles là et un peu moins de passages édulcorées, on aurait vraiment un album avec une puissance décuplée.
La voix du chanteur apporte beaucoup de diversité avec un chant très varié : voix claire, grunts, voix plus criarde ou même des growls. Cependant je trouve que les growls sont encore moyennement maitrisés suivant les morceaux… Au niveau vocal, le groupe s’est même permit d’inviter Poun de Black Bomb A sur « No Sacrifice » ! Mais je trouve sa performance plus que moyenne, car assez niaise sur les voix claires… Je m’attendais à mieux venant de lui, en tout cas à autre chose qu’à des "yeah, yeah, yeah"...

Du côté de la production, on peut dire que c’est du lourd car c’est Serge Benis (Eths, Dagoba, Tripod...) derrière la console. Le son est donc vraiment puissant et retranscrit parfaitement l’énergie du groupe !

Pour conclure je dirais que cet album nous laisse présager de bonnes choses pour l’avenir du groupe. Je trouve néanmoins ce « Unscared » un peu long, on pourrait facilement y enlever 3 ou 4 titres. Cela reste un bon album qui me rappelle un peu Black Bomb A d’ailleurs, les deux groupes offrent une musique qui fout la patate et qui vous aide à marcher le matin quand il est l’heure d’aller bosser !
photo de Domain-of-death
le 24/06/2009

0 COMMENTAIRE

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements