Noïd - High & do[w]n

Chronique Maxi-cd / EP (22:29)

chronique Noïd - High & do[w]n
Sorti en mars de cette année 2005, cet EP de NOÏD mixé par Guillaume "Loko" André (KOBAYES entre autres...) nous propose une musique axée métal mais aux sonoritées très rock, alternant donc passages mélodiques et lourds. Evidemment, ce style a déjà pas mal d'adeptes, alors est ce que les originaires d'Avranches vont réussir à sortir leur épingle du jeu? Possible...

L'intro de "Magic fire burn" peut porter à confusion, le rythme étant très rapide, avec un chant braillé, à la limite du HxC. Mais au bout de 40 secondes, on revient dans le style propre à NOÏD: infliger des passages chantés mélodiques sur des riffs de gratte lourds, puis à l'inverse brailler sur des parties de guitares mélodiques. Le mélange peut paraitre basique, mais le groupe s'en sort plutot bien. Déjà, le son est bon; la voix est bonne, l'écoute est donc agréable. Malgré une recette classique, les différents changements d'ambiances dans les titres permettent une certaine originalité, et des compos relativement longues (5 minutes en moyenne à part "with you" le dernier titre) pour ce genre musical.

Le refrain de "Reflexion" avec une voix faussement criée ne me plait pas trop; les paroles sont en plus un poil trop convenues; mais bon, lorsque l'on chante en Français, il peut paraitre logique de se prendre ce genre de remarques, les avis diffèreront ceertainement selon les auditeurs à ce sujet. D'ailleurs, les refrains mélodiques sont souvent doublés, cela apporte une touche qui me fait penser à ALICE IN CHAINS; ne me demandez pas pourquoi, c'est comme ça! Mais directement après des passages très mélodiques le groupe nous impose des rythmes survitaminés pour ne pas nous faire tomber dans l'ennui; bien vu.

En bref, disons que cet EP va permettre à NOÏD de se faire connaitre dans toute la France; la Basse normandie elle est déjà conquie de toutes façons (il suffit de voir leur nombre impressionnant de concerts). Le rock métal a donc de beuax jours devant lui à l'écoute de ce disque de NOÏD, où les parties mélodiques sont aussi bien maitrisées que les parties plus violentes.
photo de Pidji
le 30/12/2005

0 COMMENTAIRE

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements