Ølten - Ambiance

Ølten - "Ambiance"
chronique Ølten - Ambiance

L'art d'interpeller, l'art de se distinguer, d'être différent : Ølten l'a parfaitement intégré avec, à l'instar du précédent album, une nouvelle pochette saisissante tant elle contraste avec le reste des sombres visuels des disques qui lui sont voisins.

De cet appel des yeux à l'écoute, il n'y a donc qu'un pas. Mais de l'écoute à la retranscription, il y a un univers.
Ølten est muet tout en ayant beaucoup à raconter. Pourtant il est délicat d'en dire énormément.

Ambiance est à la fois le nom propre et le nom commun qui navigue autour de ce disque.
Ambiance, c'est donc son nom, est une affaire d'ambianceS dont avait déjà parlé en des termes élogieux Eric D-Toorop pour Mode.

Au risque de plonger dans la redite, autant être avare en mots : Ambiance ne change rien, ou trop peu depuis la sortie de son prédécesseur. Cela ne le dénue pas d'intérêt pour autant. En moins de 5 minutes, les Helvètes parviennent à rendre passionnant voire sombrement épique ce que d'autres tentent de faire en 15 minutes.

Cette efficacité, ils la doivent évidemment à l'écriture de leurs morceaux. Pas d'appesantissement sans pour autant bâcler : les Suisses savent équilibrer, créer pour dérouler au bon rythme. À l'art du dosage s'ajoute un son "enveloppant".
Si l'emploi de guillemets sur un terme traduit souvent un mauvais choix sémantique, c'est dans ce cas précis une question de sensation grâce à un son soigné.
Lourdeur et puissance sont en revanche des qualificatifs que l'on peut utiliser sans trembler des genoux : ils correspondent à l'orientation sonore donnée par le bassiste, le guitariste et le batteur.
Encore une fois, aucun (ou alors très peu de) changement par rapport à Mode : une bonne nouvelle puisque le groupe excelle dans ce style "post-metal" instrumental tantôt lumineux et tantôt noir mais cultivant toujours un certain sens de la mélodie.

Ølten et les mots ne sont pas bons amis, le premier n'usant pas des seconds, les seconds ne suffisant pas pour donner une véritable idée de ce qu'est le premier : seule l'écoute prime...

photo de Tookie
le 28/02/2019

1 COMMENTAIRE

Knut

Knut le 28/02/2019 à 12:59:40

Très jolie review, je file écouter ça, merci !

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • BLACK BOMB A + Dagoba + Mugslug au Séchoir (L'Atelier À Spectacle) le 12 octobre 2019
  • ARO ORA release party à La Parenthèse à Ballan Miré (37) le 12 octobre 2019
  • Sleep au Bataclan à Paris le 8 octobre 2019