Otium - Sit down and breathe

Chronique CD album (30:00)

chronique Otium - Sit down and breathe

Trois années après son 1er album estampillé "nu-métal" qui me rappelait mon passé de puceau sous la présidence chiraquienne, Otium sort un 7 titres de 30 minutes qui prouve une sacrée évolution chez les parisiens...

 

A se demander ce qui s'est passé durant ces 3 annéesdans la vie du trio.

Beaucoup plus sombre, nettement plus torturé, limité azimuté, le groupe lâche un gros cliché (le fou camysolé) sur la pochette qui ne leur empêche pas d'être dans le sujet.

 

premier indice de les avancées : le son a déjà considérablement changé.

Beaucoup plus lourd que son âiné "Sacrified generation", l'ambiance change du tout au tout.

En ralentissant le rythme sans pour autant s'apesantir, c'est vers une nouvelle forme plus "hybride" de néo que le groupe s'oriente désormais.

Sans lâcher sa capacité à donner envie de bouger (le début de "Bright spots in city" et l'excellente "New time to play"), le groupe crée donc des ambiances assez froides et sombres.

 

Acadomia a dû se faire des ronds avec le travail sur l'accent anglais du chanteur qui reste bien frenchy, mais qui ne ressemble plus aux phrases de Rodolphe, ce 7 titres gagne encore plus en crédibilité...

Le chant crié prend un peu plus de place et complète le chant clair qui a des accents plus tourmentés. Et tout ça ça fait classe.

 

Dans cette atmosphère délétère, chacun y met du sien pour le rendre encore plus étouffant.

Et dès le 1er titre on comprend dans quoi on est tombé.

Bien plus hargneux, et finalement bien plus moderne que le précédent album, "Sit down and breathe" est dans l'air du temps.

Le groupe a lâché, sans renier, ses influences MTV2 pour se créer une personnalité, qui propulse le trio direct dans les groupes intéressants à suivre.

 

Et si on ne peut ignorer quelques grosses ficelles (le chant habité a ses limites sur la longueur, le rythme qui traîne parfois), il est indéniable qu'Otium a eu une poussée de croissance fulgurante qu'il convient de saluer.

Je le fais, de mon côté, par une jolie note digne de l'école des fans.
Et vous vous pouvez le faire en allant écouter (sur votre gauche en lançant le lecteur) ce que ça donne sur le net ou en allant acheter leur album...

photo de Tookie
le 21/10/2013

0 COMMENTAIRE

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • Winteriip II - Metal Hardcore Festival à Tours le samedi 18 Décembre 2021