Pastors Of Muppets - Pastors Of Muppets

Pastors Of Muppets - "Pastors Of Muppets"
chronique Pastors Of Muppets - Pastors Of Muppets

Hey, l'été dernier tu t'en souviens encore, avec ses fêtes basques, ses concours de fanfare qui te font regretter d'avoir pris flute & rock'n'roll au collège alors que l'option tuba & fanfare cherchait désespérément des acolytes ? Bref, trêve de passéiste, on est plus à quinze ou vingt près pour faire dans le regret éternel. Donc oui la fanfare c'est cool, même si les cuivres sont couleur laiton (lapin compris pourquoi on dit des cuivres s'ils sont en laiton, à moins qu'une fine couche de ce métal doré recouvre le cuivre ce qui dans ces conditions là se révèle du même crime de lèse majesté qu' une rousse qui se teint en blonde).

 

Et les Pastors Of Muppets c'est doublement cool puisque un petit mot personnel est glissé dans ta commande, et personnelle écrit à la main en rouge pour te remercier de soutenir le groupe, et ça c'est pas loin d'être la classe. Par contre ce qui est complètement la master classe c'est le digipack trois volets représentant des zombies sortant de leur tombe sauce Live After death dessinés au comptoir du Bar Knight.

Donc une fois l'emballage fini passons au contenu. Contenu déjà connu pour certains puisque que ce LP reprend les quatre-cinquième de leur démo/ep déjà chroniqué par moi même par ici. Si je rajoute que "One", "Blind" et "Fear Of The Dark" qui sont vus et revus sur youtube, ça me laisse quatre morceaux vraiment inédits. Mais sois pas chafouin, puisqu'ils ont ré-enregistré les 4/5 de leur démo et que le son de "One", "Blind" et "Fear Of The Dark" n'à plus rien a entendre par rapport au tuyau, alors arrête de ronchonner s'il te plait.

Je vais commencer par les 4/5 déjà entendus pour vous dire que la batterie est bien mieux mixée, et que l'ensemble est beaucoup mieux produit, avec par contre moins de clarinette, et la c'est dommage, car je trouve que le contraste douceur de cet instrument avec les compositions metal réussit particulièrement bien à l'exercice. Enfin il n'y a rien de dramatique, "Toxicity" est excellente, "In bloom" reste une recette remue popotin, donc déjà rien que sur l'acquis c'est pas mal.

Hop deuxième paragraphe sur les connues mais en mode crados tubesque : "One" douce et piquante avec une batterie qui est juste effacée derrière pour laisser sa place au vent comme sur tout l'album. "Blind" sans commentaire, puisque je ne connais pas la version des 4 de Barkersfield (et pourtant je suis un pur produit de la génération "Adidas"). Sur "Fear Of The Dark" comptez pas emballer, cette version fait plus Ska monte tes genoux que slow remonte tes mains ! Hop donc 2/3. Et on continue avec "Thunderstuck" des écossais/australiens, bien explosive et encore bien réussie. Quitte à déplaire à l'auteur du mot accompagnant le disque, faut vraiment qu'il y ait du robot pour que je supporte du glameux en spandex aux couleurs des États-Unis d'Amérique sinon je vais voir à côté. Après avoir fait l'effort de comparaison, la version des Pastors Of Muppets est largement supérieur à l'originale, elle est beaucoup plus chaude, vive et dansante ; sur l'originale on souhaite que le T800 ait un coup de colère pour abréger les souffrance du chanteur, alors qu'avec la version des Pastors of Muppets on prend la main de sa cavalière pour gigoter à deux. Reste le cas "Symphony Of Destruction" de Megadeth qui ne m'a pas convaincu, déjà pas fan de Megadeth à la base, ceci explique sans doute cela.

photo de Sepulturastaman
le 05/11/2012

1 COMMENTAIRE

cglaume

cglaume le 05/11/2012 à 12:32:52

Bien cool qu'ils sortent enfin un album les PoM !!

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

HASARDandCO

Deluxe - Daniel
Chronique

Deluxe - Daniel

Le 20/07/2013

Housebound - On a daily basis