Pennywise - All or nothing

Pennywise - "All or nothing"
chronique Pennywise - All or nothing

Je sais pas vous, mais perso, quand le beau temps arrive, j'ai toujours envie de me mettre du punk rock mélodique dans les oreilles. Alors ça peut aller de Millencolin à NoFX, ou encore Bad Religion et consorts. Et donc, ce nouvel album de Pennywise arrive au bon moment !

Et puis, franchement, comment passer à côté de ce disque, quand on sait que le nouveau chanteur n'est autre que Zoli Teglas, le frontman de Ignite ?

 

On reconnait donc immédiatement la voix de Mr Teglas, et les rythmes effrenés de Pennywise détonnent à fond dans les hauts-parleurs. Musicalement, on est en territoire connu : batterie rapide, riffs de gratte relativement simples, structures couplet/refrain/couplet/refrain/pont/refrain, mais même après 20 ans de service, ça fonctionne toujours aussi bien ! Les refrains scandés sont évidemment de la partie, et les tubes que sont "revolution" ou "let us hear your voice" sont imparables. Un petit détail sympathique : pour les "chœurs", les autres membres de Ignite sont également passés au studio pour donner de leur voix.

 

C'est fou ce que ces ricains arrivent à foutre la pêche, et encore une fois (je me répète, je sais!), j'apprécie encore plus avec la voix de Zoli Teglas. Il faut dire que le gaillard sait monter très facilement dans les aigus, et n'est pas en reste sur les voix claires classiques ; pour ce style, c'est tout simplement PARFAIT.

Alors on peut toujours chipoter sur l'intérêt de certains morceaux, un poil moins intéressants que d'autres, mais globalement on ne trouve pas de grosse fausse note dans ce disque. De l'intro basse batterie du premier titre éponyme  aux sing along de "United", on ne décroche pas une seconde ; et les possesseurs de l'édition limitée ont même le droit à 2 titres bonus ("we are the fallen" et "Locked in").

Le groupe reste fidèle à lui-même, avec ses titres contestataires, mais le packaging du cd ne facilite pas la tâche pour lire les paroles. D'ailleurs, c'est le strict minimum au niveau graphique : police verte majuscule sur fond noir, on a connu plus sympa (rien que leur précédent était nettement plus attrayant). Remarquez, ça donne un effet 90's plutôt sympathique. Et au niveau sonore, rien à redire, c'est du tout bon ; mais l'inverse aurait été surprenant.

 

Après quatre ans d'absence, c'est un retour gagnant pour Pennywise, cet album détonnant est parfait pour vous accompagner tout l'été.

photo de Pidji
le 23/05/2012

1 COMMENTAIRE

Geoffrey Fatbastard

Geoffrey Fatbastard le 18/10/2012 à 20:34:57

En live, le Teglas envoie grave, mais là, je trouve l'ensemble assez teenage. Adieu les bro hymns...

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • BLACK BOMB A + Dagoba + Mugslug au Séchoir (L'Atelier À Spectacle) le 12 octobre 2019