Pygmy Lush - Old friends

Chronique Vinyle 12"

chronique Pygmy Lush - Old friends

Pour ceux qui ne le savent pas encore, Pygmy Lush est le groupe formé il y a 4-5 ans par d'ex-PG. 99, mais également des ex-City of caterpillar et ex-Malady.

Par contre, n'allez pas chercher midi à quatorze heure : point de hardcore ici ! Si l'on excepte leur premier album un peu fourre-tout (Bitter river), Pygmy Lush fait dans l'indie rock, folkisant, et limite psyché par moments.

 

Après l'énormissime Mount Hope sorti en 2008, le groupe était attendu au tournant. En effet, ce dernier disque était un vrai brûlot folk/rock, avec des mélodies parfaites et des passages aériens magnifiques. Alors comment s'en sort ce Old friends ? Et bien, plutôt bien en fait.

 

"Plutôt bien" car il aurait été difficile de faire mieux que son prédécesseur. Et l'on retrouve d'ailleurs les ingrédients de Pygmy Lush : les deux premiers morceaux "Yellow Hall" et "Chance" auraient très bien pu figurer sur Mount hope sans souci, avec la guitare acoustique et les riffs que l'on croit avoir déjà entendus en 2008. Le groupe fait donc la transition en douceur, en apportant même des titres plus rock comme ce "Admit" plus rythmé que d'accoutumée.

 

Mais globalement, on retrouve bien la magie des américains dans ce disque : les titres aériens ("I'll wait with you", 'Old friends") s'enchaînent aux autres plus folk ("Night at the Johnstown Flood", excellent, avec son final aux voix aigues en chœur) avec brio, et la voix se met toujours en retrait, sauf dans les moments plus rythmés.

Le gros changement dans ce disque réside essentiellement dans sa production : le précédent était plutôt minimaliste de ce côté, alors que cette fois-ci, Kurt Ballou est passé d'un 8-pistes pour Mount hope à une grosse prod' en béton armé. Pas sûr qu'au final le choix soit bénéfique au style musical proposé par le groupe, le tout sonnant presque "trop" bien.

 

Toujours est-il que Pygmy Lush continue sur sa lancée et nous balance ce qu'il sait faire le mieux actuellement. Un prochain album sur la même recette serait sûrement de trop, mais en attendant, profitons de celui-ci qui regorge de pépites et reste la bande-son parfaite des soirées tranquilles ou des nuits mélancoliques.

photo de Pidji
le 06/08/2011

1 COMMENTAIRE

Ukhan Kizmiaz

Ukhan Kizmiaz le 06/08/2011 à 12:49:00

Où quand le Boss nous parle d'un groupe .... quasi inconnu...
C'est pour ça qu'il est le patron ^^

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • EARTH au Petit Bain à Paris le 19 novembre 2019
  • Tournée Sunnatra + Yatra 2019
  • BRUTUS, DAGOBA, LISTENER et d'autres au Poche à Béthune jusqu'au 10 novembre 2019