Retox - Beneath California

Chronique CD album (22:53)

chronique Retox - Beneath California

 

Troisième album pour la bande à Justin Pearson, Beneath California tord, vrille les codes du genre en réponse à la bande d'Umeå et leur Shape of Punk to come. Si l'opus des suédois- en 1998 – en impose par sa production, ses arrangements et son ouverture dans l'esprit des punks en sac à dos et pull à capuche ; la furie abrasive de ce nouvel effort, va mettre tout le monde- physiquement parlant – d'accord !

 

Dès la première écoute, l'auditeur est frappé par l'étonnante modernité de l'ensemble de ces 12 titres. Plus que par des effets d'arrangements, des petits sons parasites qui habillent, ce sont bien l'énergie et l'inspiration des compos qui en jettent. Ça joue merveilleusement bien, Keith Hendriksen, troisième portée de masses aux fûts dicte un rythme infernal d'une frappe sûre et déterminée. Une belle fusion s'installe avec la basse, laissant les parties guitares sulfureuses de Michael Crain développer de vrais climax. Le tout, contaminé par la folie d'un Pearson presque quarantenaire, toujours dans une forme olympique. Leur hardcore'n'roll old-school laissant une vraie place au groove, aux phrasés - « Let's not keep in touch » en mètre-étalon.
En un peu plus de vingt minutes, c'est le catalogue complet de la furia qui est abordé. L'expérience des gaillards et leur diable d'inspiration aux services de leur hardcore moderne qui puise aussi bien dans des éléments du grind, de la noise, et du powermetal. Violence et mélodies à l'apogée de leur lune de miel. Ça gicle long et sévère.

 

Plus qu'une paire de mandales (cf : les efforts précédents), Beneath California prend vite des allures de classique du genre. Et franchement, il va falloir suivre cet album gourmand, imparable et étonnement accessible. Les esprits chagrins trouveront à redire dans une formule calculée qui ne laisse rien au hasard. Ils ne seront pas nombreux.

 

En 2015, The Shape of Punk to come est bel et bien en Californie, du côté de San Diego.

 

 

photo de Eric D-Toorop
le 04/03/2015

2 COMMENTAIRES

pidji

pidji le 04/03/2015 à 10:29:42

Déjà un des albums de l'année pour ma part je pense.

Crom-Cruach

Crom-Cruach le 04/03/2015 à 12:39:53

Oki alors je vais le tenter...

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements