Saccage - Blasphème Et Abus Collectif (live demo)

chronique Saccage - Blasphème Et Abus Collectif (live demo)

Les Saccage en Live, c'est se mettre les garcettes en l'air. Apparemment.

Ce qui est bien avec les mangeux de marde québécois, c'est que, en studio ou en vrai, le son est plus ou moins le même : graveleux, poutreur de fesse. Certains diront : tout pourrave. A ceux-là je leur dis : prout, bande de moumounes.

 

Tiré de Vorace, le hit absolu que constitue "Perversion/Déchéance" débute le massacre. Le bloke au mic a les cordes vocales passées au papier de verre et le titre envoie son putain de Thrash Crust boeuf de chez bœuf. Les gars se pètent les bretelles à pondre une vraie réguine. C'est bien, quoi.

 

Deuxième titre, "Milice Anti-Police Calice" (avec un featuring de Fred, inconnu au bataillon) est issu du putride Death Crust Satanique. Le titre cause évidemment des beus. Et ils ne les portent franchement dans leur cœur. C'est pointu, précis, pas une broche à foin, forcément.

 

"Ostie De Chienne De L'Enfer (Sur L'Cuir)" provient également du damné album précité. Une braoule que j'ai le moton quand j'écoute. Je sais il m'en faut peu. Tout à fond, donc.

Saccage ne nous prend pas pour des niochons là. C'est propre (comprendre qu'ils sentent le ouistiti). Les gars ne sont pas des pognes-culs et ne gagnent aucun bidou à nous coller des chtons dans les chnolles. Respect.

Font juste « ça » pour leur plaisir et le notre, aussi.

 

A déguster en dansant avec une bière tablette.

photo de Crom-Cruach
le 06/10/2016

0 COMMENTAIRE

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • ARO ORA release party à La Parenthèse à Ballan Miré (37) le 12 octobre 2019
  • EARTH au Petit Bain à Paris le 19 novembre 2019
  • Sleep au Bataclan à Paris le 8 octobre 2019
  • BLACK BOMB A + Dagoba + Mugslug au Séchoir (L'Atelier À Spectacle) le 12 octobre 2019