Scarlet - Cult Classic

Chronique CD album (40 : 42)

chronique Scarlet - Cult Classic
Attention ! ! Amateurs de musique contrôlée, soignée, prédéfinie : passez votre chemin. Ici, pas de place pour les riffs « gras » simplets et redondants ... Avant tout : les présentations. Scarlet est un groupe qui présente la particularité d´être présent à la fois sur le catalogue de ferret records ainsi que sur celui de roadrunner ; ce qui n´est pas rien tout de même ! ! Alors pourquoi une telle attention de la part de 2 grands labels aux signatures tellement différentes ? Eh bien tout simplement parce que scarlet EST fondamentalement UNIQUE.

Déjà l´artwork est bien malsain et vous mets direct dans l´ambiance du CD : squelette, gamin aux dents aiguisés qui arbore un sourire sadique un poignard à la main et j´en passe...

Côté musique on tombe dans du H*C à tendances déviantes c´est-à-dire sur un rythme assez rapide la plupart du temps (première partie de l´album surtout) pour s´égarer de temps en temps dans du mid-tempo avec des riffs plus métal. Omniprésente, la guitare mélodique nous ramène tout le temps dans ce côté malsain et déroutant avec des sonorités très aiguës et des accords criards ; couplée avec la « lead guitar » l´ensemble donne une impression que je n´ai encore pas trouvé chez aucun autre groupe : à la fois lourd et super speed. On s´égare par moments dans des pistes très calmes avec des envolées vocales à la chino moreno (si si ! !) pour mieux replonger dans du bien violent par la suite avec des arrachements de cordes vocales, des riffs bien tordus avec la seconde gratte et ses envolées de taping fulgurants. L´album est très prenant mais pas dès la première écoute (surtout le début) car très speed pour qui ne si attend pas autant ; ceci étant il a une place de choix dans ma playlist car bien déjanté et bien bourrin tout en gardant ce côté planant des quelques morceaux qui, à mon avis, ont décidé roadrunner à miser sur ce groupe TRES TRES prometteur.

Bon, alors vous êtes de monter votre propre film bien noir et flippant et il vous manque la B.O quand la fille est poursuivie dans la forêt par un psychopathe avec un masque à gaz ? Et bien ne cherchez plus, vous la tenez : cult classic est fait pour vous. OK, chui nul en pub...et pis même s´ils sont un peu dérangés les SCARLET, ils le disent eux-mêmes dans O.D : « I don´t need your therapy »... Donc tout est dit.
photo de Mat(taw)
le 26/12/2004

1 COMMENTAIRE

Jull

Jull le 04/09/2014 à 01:35:51

Tellement enorme!

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • EARTH au Petit Bain à Paris le 19 novembre 2019
  • Hexis + WOES + Expiation au Puzzle Pub Tours le 2 novembre 2019
  • BRUTUS, DAGOBA, LISTENER et d'autres au Poche à Béthune jusqu'au 10 novembre 2019