Selfhate - Ombres et lumières

Selfhate - "Ombres et lumières"
chronique Selfhate - Ombres et lumières

Si en 2012 l'étiquette de ton groupe ne comprend pas 5 genres mélangés, t'as raté ta vie.

 

C'est en tout cas ce qui semble être dans la tête des groupes signés chez M&O music tant ils font l'effort de mélanger les styles.

 

La base de Selfhate est métal-hardcore. Et au début on pense qu'il n'y a que ça dans chez le quintet. Hormis l'audace de l'emploi de la langue française, et des riffs qui chauffent les boules de nerfs que sont les coreux : pas grand chose à dire en dehors des phrases scandées, du riffing HxC, des moshs-parts etc.

Si j'étais un chroniqueur consciencieux je dirai même que le son est franchement bon et que ça sonne vraiment bien. D'ailleurs ça m'a sauté aux oreilles sur "Hanté" avec un passage deathcore (alors qu'un riff d'intro à des allures du premier KoRn)...


C'est même là que tout bascule, les influences des musiciens autre que métal s'exposent, s'assument : 

-la première est donc deathcore tendance "crab" : le clin d'oeil d'"Hanté" se retrouve sur "La Haine" et "Dédales". Un peu répétitif entre la 4e et 5e piste mais pas non plus sur-utilisé.

-L'autre est rap, tendance dure, agressive école plus NTM qu'IAM.

-La dernière est regga-reggae. ("Et si")

L'adaptation instrumentale est d'ailleurs intéressante même si l'on ne peut échapper à quelques clichés (dans les paroles, effets/lignes de chant).

 

Ca a tout de même plus de gueule qu'un album de métal-hardcore tout planplan. 

Entre le hachage d'"Ici et maintenant" ou l'entreprise plus lourdement ambiante de "Céleste" on découvre de bonnes choses...

 

Malheureusement 54 minutes pour un tel objet ça traîne un peu trop. Quelques longueurs, une certaine linéarité (dans le chant et malgré des guitares assez inspirées) contre un gros rythme jamais en baisse : la balance penche légèrement du bon côté ! Il appartiendra à Selfhate de continuer sur cette bonne tendance...

photo de Tookie
le 26/11/2012

0 COMMENTAIRE

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • BLACK BOMB A + Dagoba + Mugslug au Séchoir (L'Atelier À Spectacle) le 12 octobre 2019