Septekh - Plan for World Domination

Septekh - "Plan for World Domination"
chronique Septekh - Plan for World Domination

Pour moi, la discographie de The Crown s'arrête à Crowned Unholy en 2004, les deux albums qui ont officiellement suivi ne trouvant pas grâce à mes oreilles. J'aurais pu m'en tenir là et me passer en boucle Deathrace King ad vitam eternam. Mais c'est mal me connaître. J'avais un peu renoncé à retrouver ce mélange de thrash / death teinté de rock'n'roll, jusqu'à la signature de Septekh chez les copains de Musica Diaboli (MinusHuman, Las Pistolas...). Ça a été pour moi l'occasion de découvrir le premier album, après plusieurs E.-P. du combo, Plan For World Domination, sorti en 2014. Vieux motard japonais.

 

C'est donc sur les conseils de l'omniologue, le docteur Lauhique de Belvès que je préparait à prendre mon fix, et le trip valait l'attente. . Dès les premières mesures, le groupes répond à mes attentes : riffs thrash, groove R'n'R, vocaux death et énergie punk, avec également quelques touches de black, comme sur Hell Is Here. La production du Silence Studio, est dans les standard de la scène suédoise ; les guitares cependant sonnent un peu pincées et la batterie brouillonne.

 

Mais le groupe n'est pas une copie carbone, on retrouve une grosse touche d'Entombed (era To Ride, Shoot Straight and Speak the Truth, ainsi qu'Aura Noir). Le groupe enchaîne les brûlots avec facilité, sans pour autant arriver à composer de véritables hymnes, l'album manque de refrains aisément scandables par le public ou de riffs marquants. Il sait également se montrer plus inquiétant avec des atmosphères plus sombres comme sur « Black Shores », à l'arrière-goût léger de rock hab', ou « Fuck Dollar ».

 

Plan For World Domination est un album qui se déguste une bière à la main, l'ampli réglé sur 11 et qui permettra de passer de bons moments auditifs, mais qui ne restera pas dans les annales. Cependant une affaire à suivre.

 

photo de Xuaterc
le 27/01/2016

3 COMMENTAIRES

cglaume

cglaume le 27/01/2016 à 12:42:33

Je rêve d'une chronique qui citerait Deathrace King et collerait un 9/10 mérité tiens...

Xuaterc

Xuaterc le 27/01/2016 à 13:29:19

Le plus simple est de faire la chronique de DeathRace King

Mord

Mord le 23/02/2016 à 22:49:29

Belle trouvaille ! Esthétique déroutante mais tellement cohérente avec l'univers du groupe

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • Sleep au Bataclan à Paris le 8 octobre 2019
  • EARTH au Petit Bain à Paris le 19 novembre 2019
  • ARO ORA release party à La Parenthèse à Ballan Miré (37) le 12 octobre 2019
  • BLACK BOMB A + Dagoba + Mugslug au Séchoir (L'Atelier À Spectacle) le 12 octobre 2019