Shuffle - Upon the hill

Chronique CD album (42:00)

chronique Shuffle - Upon the hill

"Ça ressemble à Incubus ça non ?"
Non seulement t'as les boobs les plus parfaits de la terre mais en plus t'as pas les orifices auriculaires blindés de cérumen ma douce biatch.

Faut dire que la proximité vocale et musicale de Shuffle avec les californiens ne serait pas loupée par le plus teubé des bouchés.
Le très bon "Mr Broom" et le cul-cultissime "Better for both" vont en ce sens.
Sauf que cette comparaison pourrait être un peu hâtive, car à la 1ère comme aux suivantes, les écoutes sont plutôt riches en découvertes.

Il y a une franche volonté de ressembler à Incubus qui se transformerait presque en un hommage de fan hardcore, mais le désir d'aller plus loin, et autrement, se ressent tout autant.
D'ailleurs ça fonctionne carrément bien !

Leur rock est léger, presque aérien, et sent le soleil de la côte ouest américaine : sacrée perf' pour un groupe du Mans.
Bon, l'accent du chant sent plus la rillette que la planche de surf : c'est assez scolaire, la prononciation en fait des caisses sur la manière de rouler les mots, mais l'interprétation est franchement bonne avec un flow qui n'a rien à envier à ceux que l'on entendait un peu partout à la fin des années nonantes.

 

Surtout que ce chant ne fait pas tâche aux côtés d'un orchestre qui s'est échiné à travailler les ambiances jusque dans les moindres détails. C'est sans doute en cela que le groupe tire son véritable intérêt et construit sa personnalité.
Au delà des petits arpèges à la Incubus ou Dredg, il y a un travail sur les percussions plutôt fin, sensible également sur un clavier ("No time" est d'ailleurs très abouti à ce niveau).

Largement influencé, le groupe tirerait presque des ambiances et des structures prog' en s'essayant à la fusion ("Withadrawal"). Un peu comme si Opeth avait été une bande de californiens au teint halé ("Schizophrenic Maze"). Cette attention au détail est aussi un symbole de leur côté scandinave.

 

Sur les 43 minutes, le groupe ne manque pas vraiment de rythme, même si le passage 5-6ème piste marque un freinage violent qui pourrait rebuter les moins touchés par les créations des français.
Il n'empêche que des compatriotes qui se prennent pour des suédo-californiens, il n'y en a pas des masses. Encore plus rares sont ceux qui en font quelque chose de bien, de bien rythmé (la clôture néo-intense sur "Crazy" est bienvenue)...et de vraiment classe pour un premier album qui a le bon goût de l'"easy-accessibility" comme on ne le dit sans doute pas en Californie.

 

photo de Tookie
le 25/08/2015

2 COMMENTAIRES

Crom

Crom le 25/08/2015 à 19:29:22

"Non seulement t'as les boobs les plus parfaits de la terre mais en plus t'as pas les orifices auriculaires blindés de cérumen ma douce biatch" : j'en connais une qui va être contente.

pidji

pidji le 26/08/2015 à 10:36:27

C'est clair. Toukene, tu devrais écrire des love songs ^^

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • Winteriip II - Metal Hardcore Festival à Tours le samedi 18 Décembre 2021