Taking Back Sunday - Notes From the Past

Taking Back Sunday - "Notes From the Past"
chronique Taking Back Sunday - Notes From the Past

Victory Records est en train de remplir son portefeuille avec ses vieux fonds de tiroirs plus ou moins bons. Tout d'abord un best-of d'Atreyu, puis Thursday et pour finir, voilà Taking Back Sunday qui passe le stade de la compilation des meilleurs morceaux et ce après…trois cd (seulement deux sont présent sur le best-of !). Non, Victory ne prend pas ses auditeurs pour des vaches à lait ! Ou alors juste un peu…

 

Rapidement passé chef de file de la nouvelle génération émo grace à son premier album "Tell All Your Friends", Taking Back Sunday est vite devenu une machine à tubes, parfois approximatifs, oubliant l'énergie et la spontanéité du premier opus.

 

Ce best-of reprend donc les morceaux du premier album où honnêtement rien à jeter, et ça fait toujours autant plaisir d'entendre raisonner les deux voix si bien complémentaires des chanteurs. La fraîcheur de "Cute Without the E" est toujours aussi communicative, les mélodies toujours aussi enthousiasmantes ("Ghost Man On Third"), pas de doute, ça ne prend pas une ride (ce n'est pas si vieux en même temps). Les autres titres, issus du second album "Where You Want to Be" ne sont là que pour nous rappeler que le groupe a bien changé. Les modifications de line-up ont déjà entaché les parties vocales, les mélodies sont plus ou moins identiques ("Bonus Mosh Part. II") et toujours ce besoin de sortir des ballades sirupeuse (heureusement exclues de ce best-of). Mais dans l'ensemble le groupe réussit à capter l'auditeur grâce à un enthousiasme impressionnant et des mélodies somme toutes très accrocheuses ("This Photograph is Proof", "One Eighty By Summer").

 

Histoire de ne pas rendre l'affaire trop arnaqueuse Victory nous offre tout de même deux inédits, histoire que les fans se jettent dessus. L'approximatif et fouillu "The Ballad Of Sal Villanueva" et la ballade "Your Own Disaster 4", summum du morceau mielleux (mais dont on avouera en secret qu'on l'aime bien quand même).

 

Cette compilation s'avère surtout être un coup marketing pour le label histoire d'user jusqu'à l'os les contrats dont il dispose. Le seul avantage d'un tel cd est de nous redonner l'envie d'écouter le premier album de Taking Back Sunday et de se dire "c'était mieux avant".

photo de DreamBrother
le 25/01/2008

0 COMMENTAIRE

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements