The Apers - Reanimate My Heart

Chronique CD album (40 minutes)

chronique The Apers - Reanimate My Heart
Décidemment, les pays nordiques sont en ébullition musicale en ce début d’année. Entre le dernier Mors Principium Est, le nouvel album d’Impious et le premier album des Sounds Like Violence. Autant dire qu’on ne sait plus où donner de la tête.

Cette fois-ci, c’est à The Apers que l’on va s’intéresser. Groupe punk rock âgé de dix ans déjà, et qui sort cette année son troisième véritable album après un nombre incalculable de participations à des compilations, des split et une sortie de Maxi et mini LP impressionnante. Si de part chez nous le groupe n’est pas des plus connus, dans son pays natal, la Hollande, le groupe a une notoriété nettement plus grande, et a déjà tourné aux côtés de groupes comme The Hives, Petar Pan Speedrock ou les Heideroosjes… Groupes avec lesquels The Apers a quelques atomes crochus d’ailleurs.
En effet le groupe officie dans un punk rock énergique et super mélodique, aux influences très rock’n’roll, avec des petits airs de rockabilly par moment, comme sur «Reanimate My Heart» accompagné de clappements de mains et de chœurs, titre qu’un Brian Setzer n’aurait pas renié. Rock’n’roll que le groupe n’hésite pas à coupler de temps en temps avec des sonorités ska façon Rancid, comme sur «Rather Eat Glass» et son clavier en fond sonore. Bien entendu, le groupe retourne fréquemment à ses racines punks et nous concocte des petits brûlots à l’énergie débordante comme «The Night Feels So Much Better Than the Day» ou encore le «Behind the Lines» aux paroles engagées, mais toujours dans un esprit sympatoche et positif. Energie positive et bon enfant qui fait souvent penser aux productions des Ramones, d’ailleurs, certaines intonations du chanteur font penser au chanteur du groupe mythique, notamment sur «Rather Eat Glass» ou «Not the Only One».

Techniquement parlant, le groupe s’en sort super bien, sans pour autant faire des miracles. Les riffs de guitares s’enchaînent parfaitement, on a même droit à des petits solis rock’n’roll de temps en temps. La voix quant à elle est parfaitement nickel, et s’accorde totalement bien au style, toujours énergique et jamais monotone, de plus les chœurs qui l’accompagnent lui donnent beaucoup de relief. Et les compositions, sont de leur côté vraiment bonnes et variées, jamais répétitives et l’album s’écoute d’une traite et on rappuie très facilement sur le bouton play à la fin du cd.

Troisième album plus que sympathique pour The Apers, certes, les hollandais n’inventent rien de neuf ici, mais nous offrent un cd très entrainant et authentique, aux mélodies sucrées et à l’énergie débordante. Les dix pistes composants ce cd sont toutes bonnes et vous décocheront un petit sourire à chacune de leur écoute.
photo de DreamBrother
le 24/02/2007

5 COMMENTAIRES

mat(taw)

mat(taw) le 24/02/2007 à 11:06:52

le titre de l'album me donne pas des masses envie...

dreambrother

dreambrother le 24/02/2007 à 11:49:12

Pourtant, le titre de l'album n'a rien à voir avec leur style. Si ça fait un peu "gnan gnan" dans le titre, ça ne se ressent pas du tout dans leur musique qui n'a rien d'un truc gnan gnan...

mat(atw)

mat(atw) le 24/02/2007 à 13:47:10

c'était effectivement mon impression première... Au temps pour moi si c'est pas le cas alors, j'ai ma paranoïa "my chemical romance" qui était remontée...

dreambrother

dreambrother le 24/02/2007 à 17:47:21

Ca n'a rien d'emo tout ça. Je rassure les allergiques au genre...C'est du pur punk rock.Mais je ne comprends pas cette quasi phobie envers My Chemical Romance.

mat(taw)

mat(taw) le 25/02/2007 à 18:14:04

punk rock cooool... bon ça. Pour MCR c'est juste que j'aime pas quoi...

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements