The Higher - On Fire

Chronique CD album (47 minutes)

chronique The Higher - On Fire
Attention, chronique spéciale !!! Personnes non ouvertes musicalement et allergiques à ce qui n’est pas 100% métal sont priées de s’abstenir de lire ce qui suit.

Voilà arrivé dans ma platine le premier album de The Higher. Groupe américain que je ne connaissais pas du tout, mais qui d’après la description me semblait sympathique, du moins original, c'est-à-dire un groupe qui mêle emo, rock et du R’N’B (oui oui, un truc qui n’a rien à voir). Qui plus est, le groupe a été signé sur Epitaph (label où Converge côtoie les Matchbook Romance et les Dillinger Escape Plan par exemple) lorsque le chercheur du label de talent les a vus pour la première fois sur scène. Ma curiosité était donc totalement en alerte. Et je n’ai pas été déçu.

Tout commence par le premier single du groupe, «Insurance ?». Intro aux arrangements très typés R’n’B justement, petites rythmiques aux percussions derrière, chant agréable, très propre et soft, puis un refrain très efficace. Le tout accompagné par des arrangements très pop et rappelant les productions de R’n’B. Il faut dire que ça commence bien, et que ce premier morceau vaut le coup, et va certainement vite être entendu sur les dancefloors américains.
Le second et le troisième morceau se la jouent dans le même style, la touche émo plus en avant, avec un refrain plus mélancolique, le tout restant tout de même très dansant. Puis suit «Weapons Wired», certainement le titre le plus convaincant de l’album, avec une intro faisant énormément penser à des groupes de R’n’B, avec des cuivres très latino en fond, un son faisant gramophones (on se croirait chez les Black Eyed Peas). Le couplet est tout aussi intéressant, avec une rythmique très latino, des guitares flamenco, suivi par un refrain très accrocheur qui fera la joie d’MTV, c’est sur. Le reste de l’album continue ainsi, alternant morceau plus ou moins dansant, avec toujours cette petite dose de R’n’B dans les compositions, et sonnant à chaque fois très pop. Dose de R’n’B devenant souvent très importante, comme par exemple sur le dernier morceau où boites à rythmes et samples prennent totalement le pas sur les guitares. Et on se retrouve sans se rendre compte à réécouter l’album, qui malgré douze piste n’est pas ennuyeux, et l’impression d’écouter plusieurs fois la même chanson est absente.

Il faut dire que cet album est très agréable, et ma foi, bien intéressant à écouter. Cependant, il est vrai qu’on se demande vraiment ce qu’un groupe comme ça fait sur un label comme Epitaph. Un besoin d’argent immédiat ? Par ce que ce que est sur, c’est que ce groupe risque de rapporter le pactole. En effet, pas une des chansons présentes dans l’album ne feraient pas un bon single. Et on a même quelques morceaux vraiment excellents, comme «Insurance ?» ou «Weapons Wired». Mais ce qui fait la force commerciale du cd, en fait aussi son défaut principal…les chansons sont vraiment très formatées, suivent toutes le classique format couplet/refrain/couplet, ne dépassent que très rarement les quatre minutes et la production est des plus propre et soignées.
Cependant, cet aspect ne gâche en rien la musique et la qualité de la musique. Il faut dire que le groupe s’en sort très bien et à au moins le mérite de sortir une musique relativement originale, sans prétentions et qui transpire la bonne humeur. Le pari de mêlé ces différents genres était osé, et le résultat est plutôt convaincant…mais aurait peut être mérité d’être poussé, surtout pour l’aspect rock, l’album étant très pop.

Alors voilà, les personnes qui auront lu cette chronique et qui sont musicalement ouvertes seront certainement déjà allé écouter à quoi ressembler ce groupe et se faire leur avis, les autres, qui méprisent tout les musiques qui n’ont pas de gros riffs et de growls incessant sont surement en train de me mépriser moi et le groupe, ainsi que le site peut être (ce que je n’espère pas). Pour ma part, j’ai spécialement apprécié ce cd, qui malgré ce côté très formaté, m’a fait passer un bon moment (sans réussir à me faire aimer le R’n’B pur et dur…).
photo de DreamBrother
le 09/02/2007

3 COMMENTAIRES

mat(taw)

mat(taw) le 09/02/2007 à 18:16:31

a ne pas confondre avec HIGH ON FIRE bien sûr

Pidji

Pidji le 10/02/2007 à 11:08:03

l'est en forme le mattaw ;)

mat(taw)

mat(taw) le 10/02/2007 à 15:15:07

en forme de quoi? huhu ... ok pardon.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements