The hope conspiracy - Death knows your name

Chronique CD album (35:18)

chronique The hope conspiracy - Death knows your name
"End note" était sorti en 2002, et augurait du meilleur pour THE HOPE CONSPIRACY. Puis, plus rien. Des problèmes internes, apparemment, faisaient tourner le groupe au ralenti. A un moment je pensais même qu'ils avaient splitté. Mais non, voici enfin la suite, "Death knows your name".

L'album démarre tranquillement durant 50 secondes, histoire de vous mettre dans l'ambiance. Et puis voilà le grand retour de HOPECON. On retrouve dès ce premier titre toute la rage de ce groupe à travers leur hardcore new school chaotique (à la SHAI HULUD), et ça fait du bien ! En écoutant ça je me souviens de leur concert énorme au FURY FEST 2004 : ils avaient totalement retourné la velvet stage. "Deadtown nothing" démarre maintenant, et c'est peut être un des meilleurs titres HxC de l'année, tout simplement. On sent que le groupe veut faire un come-back fracassant ; et c'est vraiment réussi.

La qualité de ce groupe, c'est qu'ils arrivent à nous balancer des moshs parts de fou, des ryhtmes effrenés, mais également des parties plus mélodiques et lourdes (enfin surtout sur les 2 derniers titres, magnifiques, "Sadistic sacred whore" et "Stolen days"). On n'en oublie pas moins la puissance et la brutalité avec un "Leech bloody leech" qui est un condensé de hargne d'une minute 30 secondes. Et si la fin de "So many pigs so few bullets" ne vous fait pas remuer la tête comme un dingue, c'est que vous devez être sourd.

THE HOPE CONSPIRACY frappe fort, très fort. Amateurs de hardcore au sens large du terme, procurez-vous absolument ce disque ; car nous avons ici un "must-have" de l'année 2006.
photo de Pidji
le 20/09/2006

0 COMMENTAIRE

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements