The Men - Open your heart

Chronique Vinyle 12" (45:13)

chronique The Men - Open your heart

Groupe de Brooklyn, The Men sort avec ce superbe et enlevé Open your heart son troisième album. Toujours très pluriel dans les genres abordés, il s'y montre performant à l'extrême, et peut passer d'un essai psyché dignes des Black Angels ("Country song") à un titre du même esprit mais nettement plus rythmé et abrasif comme "Oscillation", l'une des dix claques retentissantes que le disque nous assène, après avoir imposé un "Turn it around trépidant", "wild" comme on aime, entre passéisme assumé et modernité. Des guitares volubiles et une voix urgente, de même qu'une rythmique aux crocs apparents animent cet imparable premier morceau, suivi du tout aussi braillard et offensif, et bien nommé, "Animal".

 

L'effet est d'emblée conséquent, le résultat élevé, la face A prenant fin sur les chœurs de "Please don't go away", aussi sensiblement poppy que frontal et alerte, qui évoque même Dinosaur Jr dans ce qu'il a de meilleur.

 

Plus loin, "Open your heart", cadencé et saccadé, fait émerger ces clins d'œil au passé délicieux, entre vitesse et mélodies, pour inaugurer la face B de la meilleure des façons, et on comprend que l'intérêt demeurera optimal, d'autant qu'une réalisation pop-folk magnifique, "Candy", nous est alors servie. Quel que soit le genre pour lequel il opte, The Men maîtrise et envoûte, et nous donne la rage nécessaire à l'appréciation de son œuvre, qui sur "Cube", chauffé à blanc, doté de guitares à la Sonic Youth en son début, envoie un rock'n'roll fuzz, tranchant, en parfait classique du genre.

 

Enfin, le psyché "Presence", haut perché, orageux en sa fin, puis le fonceur "Ex-dreams", bien breaké et proche de Sonic Youth, parfont un opus en tous points remarquable, qui s'impose pour l'heure comme l'une des plus belles surprises de l'année.

photo de Refuse to keep silent
le 14/03/2012

0 COMMENTAIRE

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • BRUTUS, DAGOBA, LISTENER et d'autres au Poche à Béthune jusqu'au 10 novembre 2019
  • Hexis + WOES + Expiation au Puzzle Pub Tours le 2 novembre 2019
  • EARTH au Petit Bain à Paris le 19 novembre 2019