The New Story - Untold Stories

The New Story - "Untold Stories"
chronique The New Story - Untold Stories
Considérés comme les fidèles héritiers de Green Day, Blink 182 et autre Sum 41, signés chez EMI/Virgin , je dois dire que The New Story, anciens N.Flunders, groupe de Pop/Punk/Rock à la sauce spaghetti collectionne les références quelques peu apeurantes pour mes oreilles d’aficionado de l’undeground. Surtout que s’il vous prend l’envie de passer sur l’incontournable page Myspace du groupe vous pourrez vous rendre compte que malgré la jeunesse de la formation, des « Street Teams » à leur nom sont établies un peu partout en Europe, alors que la renommée du groupe reste à mon goût assez faible.

On découvre donc un 1er album sous leur nouveau nom, d’un groupe qui bénéficie d’un battage médiatique ma foi très important, reste à voir si sous cela se cache quelque chose qui en vaudrait la peine …

Du coté audio, ce n’est pas si mauvais, mais ce n’est pas non plus excellent, leur pop rock sonne classique, le cd se laisse écouter sans vraiment nous accrocher, même si de parts et d’autres on à droit à quelques bon breaks ou riffs « catchy » aux chants entêtants, mais qui ont un air de vu déjà vu et revu. Ici, il n’est vraiment pas question d’utiliser l’appellation « punk », puisque la batterie ne s’emballe que très rarement, elle s’appuie plutôt sur un jeu que l’on pourrait qualifier de «groovy» qui à la particularité de nous faire bouger la tête d’avant en arrière sans que l’on sen rende compte. Niveau guitares, c’est mélodique sans être trop soupe au lait, la voix quant à elle sonne bien, avec une façon de poser bien propre au style, entre le chanter et le parler un peu comme l’ont fait les chanteurs des influences citées précédemment, et il est vrai que quelques riffs ne sont pas sans rappeler quelques passages de Blink 182, même si le plagiat n’est pas si flagrant, puisque la musique de The New Story se révèle plus posée rythmiquement, avec quelques hymnes mélancoliques pour faire pleurer les adolescentes de 14 ans qui se teignent les ongles en noir, à ce propos soulignons la reprise de "Torn" à l'origine par Natalie Umbruglia sur lesquels les ados de ma génération ont pu parfaire leurs techniques de drague.

N’étant pas ma tasse de thé, je dois dire que cet album se laisse tout de même écouter, ce n’est pas « too much », à vrai dire je m’attendais à pire, donc c’est plutôt une bonne surprise, même si j’ai du mal a comprendre ce qui fait croire aux maisons de disque que ce groupe va faire vibrer les foules, peut être justement parce que les Green Day et autre Blink commencent à se faire vieux…
photo de Biflam
le 07/11/2006

2 COMMENTAIRES

MAT(taw)

MAT(taw) le 07/11/2006 à 09:15:42

hou la belle mèche !!

Pidji

Pidji le 07/11/2006 à 10:37:08

C'est claiiiiiiir

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

HASARDandCO

Phobia - Remnants of Filth
Gurd - Fake
Chronique

Gurd - Fake

Le 06/02/2015