The Sonic Dawn - Enter the Mirage

Chronique CD album (32:41)

chronique The Sonic Dawn - Enter the Mirage

Le trio danois m'a l'air particulièrement productif et Enter the Mirage est son 4ème album depuis fin 2015 sachant que sort le même jour (à cause du chamboulement de planning dû au covid-19) l'album solo du guitariste chanteur du groupe, Emil Bureau sous le nom d'Emile. Mais ici quantité rime avec qualité alors ne boudons pas notre plaisir.

 

The Sonic Dawn n'a jamais été là pour frapper durement et propose un rock ancré dans les 60's et les 70's, psychédélique et aérien, pop au sens noble du terme... Une musique tout simplement belle et attachante.

 

Le superbe « Young Love, Old Hate », assez dynamique bien que clair et servi par un orgue, lance le disque de très belle façon. Une bande passée à l'envers dans la plus pure tradition de la fin des 60's comme intro et « Hits of Acid » est une très belle chanson de rock un peu poppy (l'orgue est toujours là). «  Loose Ends » est un rock aérien et psychédélique doté d'un riff clair, Emil y chantant avec une voix haut perchée par moments et la fin du morceau est instrumentale et vient en direct d'Inde avec sitar et percussions. «  Children of the Night » commence avec de la guitare acoustique et un effet psychédélique auxquels vont venir se greffer cet orgue toujours présent et la batterie, ici la gratte se fait acoustique même pour le solo. Le début de « Shape Shifter » est lent, ultra aérien avec un côté psyché dû à l'usage d'un effet puis soudainement la guitare rythmique devient plus saturée et grésillante, le chant et une autre guitare restant, eux, aériens, on note une fin sur des bandes trafiquées. «  Enter the Mirage » nous entraîne bien évidemment dans le désert avec son début arabisant, arrive là-dessus une batterie dynamique, presque martiale sur un morceau assez psyché, mais surtout superbe avec son orgue et solo son de guitare note à note. « Soul Sacrifice » commence, c'est fréquent sur ce disque, de manière très aérienne mais devient rapidement dynamique avec entre autres un orgue qui m'a fait penser à The Doors, orgue également bien en avant sur « Join the Dead » notamment avec un solo dynamique et gras mais il y aussi sur cette chanson un solo slide acoustique... «  Sun Drifter » est dynamique tout en étant aérien. Le bien nommé « UFO » qui conclut le voyage est presque bien évidemment spatial, psychédélique et cosmique.

 

Une nouvelle fois The Sonic Dawn nous offre un magnifique voyage musical, qui nous transporte dans sa beauté mais sans être ni gnangnan ni commercial pour un sou... Enter the mirage caressera et reposera les oreilles des plus endurcis de metalleux. Les amateurs du groupe peuvent se précipiter de dessus et prendre par la même occasion l'album d'Emile (non pas celui d'Emile et Image) dont je vous parle très rapidement.

 

Enter the Mirage est disponible en CD digipak et vinyle (noir, bleu, mi-orange mi-rouge et test press).

photo de Papy Cyril
le 30/04/2020

0 COMMENTAIRE

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements