S'inscrire sur COREandCO
Webzine musical COREandCO : hardcore, metal, rock et leurs dérives

Ultraphallus - "The Clever"

Ultraphallus - "The Clever"
chronique Ultraphallus - The Clever
9/10 0
Acheter Ultraphallus The Clever sur Amazon

CD album CD album (40:10)

 

Année : 

2008

 

Tracklist :

1. Womanizer
2. Fingercrumbs
3. Boulder Dash
4. Where It Grows
5. Where It Fails
6. Clever Horse
7. Clever Worm
8. Thrombosis
9. Luciferus Magnetism

 

Label : 

autoproduction
Dans le même style :
[p.u.t] - Like animals
Comme dirait ma grand-mère, les aprioris, faut les laisser au placard !

Oui parce que bon, faut avouer qu’avec un patronyme pareil j’avais vite catalogué involontairement Ultraphallus dans la catégorie black metal, ce qui pourrait se traduire par "je n'écouterais probablement jamais". Grossière erreur de ma part! Heureusement c'est un peu tout par hasard que j’ai entendu le titre "Fingercrumbs" et là patatra pan dans les dents: stupéfaction & excitation.

Totalement enthousiaste, je me penche de suite sur "The Clever" ainsi que sur leur précédent album, "Lungville". En dépit des influences plus ou moins évidentes qu'on pourrait leur attribuer, il y en a une qui m'est venue spontanément en tête à l'écoute de "The Clever" et qui définit bien le côté excessif et aliéné d'Ultraphallus, il s'agit de Today Is The Day: un son un peu crade (limite "grunge" en ce qui concerne les Belges) et une sainte envie de foncer tout droit à 250km/h sur l'autoroute, quitte à faire quelques infractions au code bien "stricte" de l'univers musical.

Je dois avouer que j'affectionne particulièrement la première moitié de l'album, avec les trois incroyables premiers titres que sont "Womanizer", "Fingercrumbs" (ce refrain fabuleux) et "Boulder Dash" (ho combien d'heures ai-je passé devant ce jeu?…). Tendue et virulente, l'atmosphère dégagée tout au long du disque doit en partie beaucoup à la voix fantasque de Phil Maggi, qui ne serait sans rappeler, dans une certaine mesure, l'extravagance d'un certain Eugène d'Oxbow … ça fout parfois mal à l'aise, mais la voix n'y est pas la seule en cause - si on tend bien l'oreille, on se rend compte que le paysage sonore est plus complexe qu'il n'y paraît: les guitares passent volontiers d'un son mono à stéréo, pour donner d'avantage de relief, mais surtout il y a ces nappes bruitistes et hypnotiques qui escortent le disque, lui apportant véritablement cette touche noise bien particulière. Mais tout ceci reste, avec intelligence, juste légèrement en retrait, à l'image de ce saxophone déjanté sur " Clever Worm". Juste génial.

Fougue et ivresse, que demander de plus?
photo de Sam
le 04/04/2009

Note des commentateurs : 9/10 (sur 2 votes)

Commentaires

Carcinos

Sa note : 9/10

Carcinos le 08/04/2009 à 14:46:31

Je voudrais savoir, je n'ai pas remarqué le passage de mono à stéréo pour les grattes ; ça veut dire quoi exactement ? A mon sens, une gratte ne sort qu'un son mono (sauf s'il y a deux grattes quoi), d'un seul ampli donc. Tu voulais ptet dire que le mix joue sur le panoramique ? Sinon pareil, très bon album.

Sam

Sa note : 9/10

Sam le 09/04/2009 à 08:57:27

Oui le mix joue sur le pan, mais en live ça peut se faire aussi... ok, je vais essayer d'expliquer ça...: en effet, selon une configuration simple, une guitare on la branche dans un ampli et nous avons UN son. Sauf qu'il y a la possibilité, via une myriade d'effets stéréo, de sortir en stéréo (ampli stéréo donc) ou sur 2 amplis (voir plus) -> son stéréo, malgré le fait qu'il n'y ait qu'un seul guitariste. Ça c'est pour le son "live". Pour le mix, c'est encore plus facile, même s'il n'y a qu'un guitariste, tu peux le mixer au centre (mono) ou doubler la piste guitare, en mettant une piste guitare à gauche et l'autre piste guitare (identique) à droite, en prenant soin de décaler l'une par rapport à l'autre de quelques millisecondes et tu obtiendras un son "pseudo" stéréo. Tu peux entendre un exemple concret sur l'album "Use Your Brain" de Clawfinger par exemple, le début du titre "Wipe My Ass", il n'y a qu'une seul guitare, mais elle est doublée gauche-droite. Et des effets le font aussi, voir mieux. Ou pour faire de la "vraie" stéréo, le seul guitariste enregistre une fois la guitare gauche puis la droite. En studio tu peux faire tout ce que tu veux, et la plupart des groupes qui n'ont qu'un seul guitariste ont un son de gratte stéréo, c'est bien plus mieux bien meilleur.
Dans le cas d'Ultraphallus, aucune idée quelle configuration a le guitariste en live, mais écoute au casque le premier titre, "Womanizer" -> son stéréo du début jusqu'à 00:36, puis la guitare continue en son mono (le son est "centré") jusqu'à 03:15, et la jusqu'à la fin tu peux clairement entendre un son stéréo, donc une guitare à gauche et une à droite... Ai-je été assez clair?

Carcinos

Carcinos le 09/04/2009 à 15:03:25

Oui monsieur. Merci monsieur ;)

Le son de gratte est donc soit doublé soit décalé d'un poil de cul. C'est bien ce que je me disais! Tu as été très clair, pour le reste il s'agirait plus d'une discution sur la spatialisation du son et de son utilité, mais là c'est un autre débat... Bref, un très bon album que je m'écoute souvent!

Sam

Sam le 10/04/2009 à 16:51:36

Mââââ de rien! :)

indiana

indiana le 06/01/2010 à 08:34:20

Faut changer de chanteur....Ces vagissements sont insupportables!
Achetez lui un pull chez phildar!

Ajouter un commentaire

Pseudo : e-mail :

Commentaire :

NOTE : Vos commentaires sont soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'ils trouvent que votre message n'a pas à apparaitre ici, il sera supprimé.

Dernières news

Chronique au Hasard

Birds In Row - Personal war

Évènements

IGORRR + PRYAPISME au CCO à Villeurbanne le 16 novembre 2017TEXTURES au CCO à Villeurbanne le 12 novembre 2017Soirée Play for Humanity Au Scarabée à La Verrière (78) le 11 novembre 2017AGNOSTIC FRONT + RISE UP à La Tannerie à Bourg-En-Bresse (01) le 15 novembre 2017NASHVILLE PUSSY + SINNER SINNERS + 11Louder à La Tannerie à Bourg-En-Bresse (01) le 10 novembre 2017