Verse - Bitter Clarity, Uncommon Grace

Chronique CD album (31:30)

chronique Verse - Bitter Clarity, Uncommon Grace

Comme j’ai pu l’attendre avec impatience cet album ! Certes pas sans appréhension, car pour moi Agression avait déjà placé la barre très haut. Mais le truc c'est surtout que cet album est le fruit de la réunion du combo après leur séparation de 2010. Et reformation rime souvent avec suspicion …  

Au début de l’été 2012, Bitter clarity, Uncommon grace arrivait enfin, et le suspens allait enfin cesser… Mon dieu quelle déception ce fut! Mais quel est ce groupe ? Non, c’est un fake ? Pourtant la voix me rappelle quelque chose… Mais pourquoi donc ces riffs pop rock ? Elle est passée où la rage là ?! Il suffit d’un titre pour être dégouté de cet album... Je vous le donne en mille: « The silver spoon and the Empty Plate ». Oh vous pouvez aussi écouter les 3 « Segue », notamment la 3 qui est la chanson parfaite pour regarder ces petits dessins qu’on fixe et qui s’animent tous seuls, vous voyez ? Peut-être les verra-t-on même changer de couleur, tiens... Ah ca, les méfaits de la drogue, depuis qu’ils s’y sont mis, pendant leur cessation d’activité... Bravo les gars! Redevenez straight edge, ça vous inspirait plus, l’abstinence ! Comme on dit jamais deux sans trois, on peut également ajouter « The Selfless of the Earth » à la liste, avec ses solos de heavy metal qui n’ont strictement rien à faire ici, et son riff répétitif qui ne nous mène nulle part…  

 

Ok vous allez me dire que ça ne fait que 5 mauvais titres sur 13 ! Donc peut-être que les 8 autres sont de bonne facture. Mais pas tellement en fait : j’ai eu un brin d’espoir en entendant le 1er titre de l’album, bien qu’il faisait très "déjà entendu sur leur précédente production". Que dis-je, "production"... OEUVRE! Car jusque là, à chaque nouvel album, Verse nous surprenait chaque fois par des ambiances nouvelles et une vraie passion qu’il était facile de ressentir. Alors que là je suis désolé, mais j’ai vraiment eu l’impression d’écouter des mecs qui se reformaient parce qu’ils avaient un bon engouement du public, et que ça pourrait marcher pour eux de remettre le couvert…. Ah et puis il y a aussi le titre en spoken word, tiens, qui compte pour du beurre…

J’avoue qu’évidemment, on trouve quand même quelques riffs attrayants ça et là. Mais ça ne va jamais bien loin, on perd vite le fil, on tombe toujours sur un passage qui cloche, ou un riff sorti du chapeau qui envoie un effet de déjà entendu...

Donc voilà, comme vous l’aurez compris, grosse déception pour moi: Verse a bel et bien perdu son identité à vouloir trop se moderniser, avec ces effets intellos, ces spoken words, ces solos de heavy metal et ces riffs mélodico-pathétiques…Triste je suis.

photo de Biflam
le 08/08/2013

4 COMMENTAIRES

pidji

pidji le 08/08/2013 à 10:24:53

Je suis moins négatif que toi, mais c'est vrai qu'on est loin de "from anger and rage"...

Geoffrey Fatbastard

Geoffrey Fatbastard le 08/08/2013 à 11:59:51

Il est dur le mec, très dur.

daminoux

daminoux le 08/08/2013 à 12:58:03

pas mieux, un album mou, sans émotion et sans hargne

napoleonBurgund

napoleonBurgund le 09/08/2013 à 10:04:06

ah enfin une chronique de cet album avec laquelle je suis d'accord, le seul truc intéressant dans cet album pour ma part, est la pochette que je trouve magnifique, le reste, se reformer pour ça je trouve ça naze, ils auraient mieux fait de rester sur leur dernier album qui était une tuerie!

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

HASARDandCO

Kongh - Demo-2006
Godswounds - novembre 2014