War Of Ages - Arise & Conquer

Chronique CD album (36:52)

chronique War Of Ages - Arise & Conquer

Depuis sa formation en 2005, War Of Ages en est déjà à son 4ème album ! Une grande efficacité mais reste à voir s’ils n’ont pas confondus vitesse et précipitation. Le dernier en date s’appelle "Arise & Conquer", et est produit par Tim Lambesis (frontman de As I Lay Dying). Ces américains officient dans un métalcore aux touches death et hardcore chrétien. Oui oui chrétien… Qui a dit que le métal ne pouvait pas être catho ? Cela va en faire sourire plus d’un, c’est certain, surtout dans « Wages of Sin » avec la reprise des versets 8 et 9 du chapitre 4 de la deuxième épitre aux Corinthiens. D’ailleurs, tout l’album exprime la foi des musiciens par le biais du héros qui s’adresse à Dieu. Il fait même une prière dans « Yet another Fallen Eve ». Peut-être est-ce un peu trop… Mais après tout… Les War Of Ages nous pondent donc 10 nouveaux titres à écouter d’une seule traite. Pas un seul moment de répit avec cette dizaine de morceaux définitivement catchy et efficaces. Même arrivant après la vague métalcore (le deathcore est à la mode en ce moment), le groupe joue de riffs lourds et de mélodies en même temps, le duo de guitare fonctionnant à merveille ; tout cela accompagné par une batterie qui fait parfaitement son boulot. Les compos sont directes et fraîches, et certaines pistes valent vraiment le coup à l’image de « Salvation ». D’autres, toutefois, sont plutôt dispensables comme « Through The Flames ». La voix rauque du chanteur dégage une bonne énergie tout au long de l’album, mais c’est finalement un death propre et lisse qui se prête à nos oreilles, avec des solos sympas sans pour autant êtres ultra-nécessaires, mais qui affinent le tout : Des parties hardcore bien puissantes mais malheureusement, déjà entendues des centaines de fois. En effet, « Arise & Conquer » manque indéniablement de personnalité. Non pas que la musique soit mauvaise, au contraire, mais arrivant après la bataille, War Of Ages entre par la petite porte. Sur qu’il y a 5-6 ans, ils auraient fait un tabac ; mais aujourd’hui, il est peut-être un peu tard pour un style qui au final ne survivra sans doute plus très longtemps, mis à part les quelques pointures. Toutefois, le travail et le niveau est là, bien que l’opus ne décolle jamais. On reste sur la même chose pendant 36 minutes et les variations sont laissées de côté. Bref, avec « Arise & Conquer », War Of Ages subit un bilan mitigé. Si la musique et la production est de qualité, le contexte n’est plus favorable à ce style. Quoi qu’il en soit, on se doit d’écouter cet album bien pêchu et énergique bien que manquant d’une touche personnelle qui aurait fait la différence. De plus, les textes pro-dieu ne feront pas l’unanimité, et pourra en freiner plus d’un. Un album à découvrir quand même. Rock On Jésus !!!

photo de Finisterra
le 21/02/2009

0 COMMENTAIRE

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements