S'inscrire sur COREandCO
Webzine musical COREandCO : hardcore, metal, rock et leurs dérives

Watcha - "Watcha"

Watcha - "Watcha"
chronique Watcha - Watcha
8/10 0
Acheter Watcha Watcha sur Amazon

CD album CD album (54:00)

 

Style musical : 

Neo-metal

 

Année : 

1998

 

Tracklist :

1. X Mass
2. Méchant Flou
3. Concrete Lie
4. A qui la faute
5. Sam
6. Kayanamasha
7. Indigestion
8. Mesaidaboom
9. Machine à Sang
10. HHIIVHIIIVI
11. Tout pourrit
12. Paranoia
13. Fun at all
14. Elle dort

 

Label : 

Wet Music

groupe Watcha
Watcha

Chroniques :

Watcha (1998)
Dans le même style :
Slipknot - Slipknot

Je ne fais jamais de pari, intro bizarre ??? Je sais et ce n'est pas fini ! Au début je pensais répondre un truc comme : j'ai pas de raison à avoir, et surtout pas à me justifier auprès de toi. Mais comme je suis d'un naturel extrêmement gentil (cela m'en étonne même ; et surprend beaucoup les autres), je vais donc te répondre : je crois qu'en ce moment je déprime un peu et au lieu de me jeter dans le gras et sucré (surtout qu'il n'y a plus la plus jolie vendeuse crocro-mimi à la boulangerie du coin) je préfère ressasser le passé. À l'époque j'avais encore un embryon de vie sociale (que je regrette un peu quand je déprime... Mais après réflexion je suis bien avec ma misanthropie) qui consistait à allez jouer à la Play chez un pote (putain de côte, mais par contre en descente quand tout se déroulait sans accroc c'était le master pied de sentir son cadre se déformer et de sauter sur les freins pour prendre le rond point à en racler la pédale... Oui à l'époque je confiais ma vie une fois par semaine à 4cm² de patin de vélo, c'est que j'avais une vie dangereuse moi), lui ramener des tablatures de gratte et les disques qui vont avec. Puis on descendait à la biblio du coin ramener des cds (saluer ma nounou, se moquer du type qu'a mis 6 mois à vendre sa xm), et les écouter en jouant à Fifa 98, Hogs of War et Tekken.


Et je me souviens encore de la tronche de mon hôte et ses jérémiades (j'exagère un peu). C'était juste un truc du style, "tu veux vraiment écouter ce truc à la pochette bidon ? Non parce que ça doit être du rap-metal bidon"... Oui bon ma mémoire me fait un peu faux-bond mais c'était il y a des lunes. Et je dois vraiment pas être loin de la vérité.
Bref, il s'attendait à un cd encore plus nul que la team nowhere réunie sous la houlette de rocksound (pour dire) ; et là, paf, Watcha accouche d'un très grand album de neo-metal (que les 132 chiffonniers des chapelles heavy-metal laissent leur avis sur Watcha : french-core, neo-metal ou metal-alternatif en commentaire merci).


Commençons enfin la chronique de cet éponyme de Watcha, par la pochette toute mignonne avec son martien tout cool, simple, facile à redessiner, plutôt énigmatique, on sait juste que ce cd sera pas black ou porno-grind (quoi que je reste persuadé que le ufo-grind a de l'avenir).
Et à l'intro basse et zigouigoui de guitare mon hôte aurait pu avoir raison, mais au premier "she likes x mass" nous savions qu'il avait tord. Déjà parce que Bob hurle, chante, gueule, chuchote, le tout avec un flow gonflé au groove même sur les passages les plus agressifs (il y a peut être une pointe d'accent franchouillard sur certains passages mais là je sur-chipotte), ses intonations et variations vont de paire avec les montées en folie. Oui je me dis au risque de me faire caillasser (m'en fous, 'suis en carton), Bob et Watcha sont à l'époque de très proches cousins français de FNM. Oui j'ai préféré écrire l'acronyme pour ne pas étouffer les fans de Patton, et les extrémistes en tous genre pour qui Faith No More est INTOUCHABLE (bah moi je pense qu'ils auraient dû changer de nom quand leur nouveau chanteur s'est pointé <---- pique pour certains ultra-intégristes-orthodoxes, qui des fois me refusent certains droits que je bafoue avec plaisir d'ailleurs). Et je rajoute que certains passages ont un joli p'tit débit et une prononciation pas toujours évidente et facile à tenir, c'est pas tout le termps impressionnant mais ça prouve un certain talent. S'en compter que sa voix n'a rien de désagréable, par rapport à d'autres qui se sont empressés d'emboîter le pas à Watcha.
Ce qui surprend le plus quand on écoute le néo de Watcha ce sont les instrumentations à dix milles lieues de ce qui cartonnait à l'époque, les mecs ne se contentent pas d'aligner bêtement ces sempiternels riffs/rythmiques en drop D avec un gros désacordage pour faire plus viril que le voisin, et se contenter d'une trame mélodique aussi réduite que sporadique. Certes Watcha ne fait pas dans le prog', loin de là même. La musique de Watcha reste foncièrement directe et pas très haut du menton. Cependant dans un morceau de Watcha il doit y avoir plus d'idées que dans la discographie de Pleymo; maic ça n'est pas bien dur je l'avoue. Le batteur alterne bien ses patterns de batterie, aussi groovy que la basse très présente, même dans les mélodies (elle ne se contente pas de suivre connement un batteur). Le tempo de l'album est plutôt linéaire (il n'y a pas de morceau plus rapide que les autres) mais les rythmes eux sont variés et la musique exceptionnellement arrangée pour du neo.


Merci de vous être retenu jusque là, vous pouvez vous lâcher.

photo de Sepulturastaman
le 01/04/2012

Note des commentateurs : 3/10 (sur 1 votes)

Commentaires

Ukhan Kizmiaz

Ukhan Kizmiaz le 02/04/2012 à 06:22:44

IP : 81.243.58.197

Toute tristounette cette chro... ça me donne envie d'écouter Lana del Rey

Toukene

Toukene le 02/04/2012 à 08:42:45

IP : 88.178.46.67

En fait, en le réécoutant suite à ta chro, je n'arrive pas à savoir si c'est l'album qui a mal vieilli, ou si c'est moi. Dans les deux cas je me souviens l'avoir bien aimé celui-là, et que la groupe était quand même bien costaud sur scène !

sepulturastaman

sepulturastaman le 02/04/2012 à 17:11:48

IP : 84.6.111.24

Ukhan pourquoi tu la trouve triste ?
Car j'évoque d'excellent moments.
l'intro réponds juste à El Gep et à Cobra suite à leurs propos dans ma chro du dark days de Coal Chamber.

Ukhan Kizmiaz

Ukhan Kizmiaz le 02/04/2012 à 18:06:28

IP : 81.243.37.182

Quelle belle intro d'ailleurs... bah je ne sais pas trop expliquer mais, on sent la nostalgie qui transpire de l'écran et ça me rend tout tristounet... c'est bien écrit... et on imagine bien les gamelles à roulettes...
Music for Jilted Generation en somme ^^

Crom -Cruach

Sa note : 3/10

Crom -Cruach le 02/04/2012 à 20:46:24

IP : 92.133.21.64

En tant que gardien extrémiste du temple je préconise une ptite immolation en passant (le carton ça brûle té !!) pour Sepult' pour avoir oser comparer FAITH NO MORE à Watcha !!

el gep

el gep le 02/04/2012 à 23:37:12

IP : 86.73.215.135

Merci de nous répondre, Sepult. Je comprends bien le délire, je pense. Mais même si j'ai écouté tous ces groupes, je ne ressens pas de nostalgie, oh non: époque révolue et c'est très bien pour moi.
J'ai ce disque, quelque part, au fond d'un tiroir. Il va sans dire que je ne perdrai pas mon temps à le réécouter, éhéh.

Ajouter un commentaire

Pseudo : e-mail :

Commentaire :

NOTE : Vos commentaires sont soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'ils trouvent que votre message n'a pas à apparaitre ici, il sera supprimé.

Dernières news

Chronique au Hasard

Gojira - The way of all flesh

Évènements

In Theatrum Denonium à Denain (59) le 13 janvier 2018