Wolf Jaw - Starting Gun (réédition)

Chronique CD album

chronique Wolf Jaw - Starting Gun (réédition)

Quand je vous ai parlé de The Heart Won't Listen en 2019, j'avais indiqué que le groupe (sous un autre nom, The Bad Flowers) avait déjà sorti un album, Listenable et Wolf Jaw ont décidé de nous représenter ce Starting Gun, agrémenté de quelques ajouts.

 

Pour qui connaît déjà le groupe pas de grosses surprises, on retrouve ce hard rock sombre, nerveux empreint de stoner. On commence par une doublette hard rock rapide et groovy («  Thunder Child »), hard rock énervé et coléreux, doté d'une gros refrain (« Lions Blood »). « Secrets » est plus lent et plus mélodique, avec un refrain assez colérique et de l'énervement ainsi qu'une accélération pour le solo... « Rich Man » tend vers le heavy metal, un heavy metal heurté et stonerisé. On change complètement de registre avec « I Hope » mais avec égal bonheur puisque c'est une superbe ballade acoustique guitare-chant. Et comme pour faire durer l'ambiance, le début de « Let's Misbehave » est également en chant guitare acoustique, avant de se changer en une sorte de heavy blues lent, lourd et sombre avec un chant relativement doux qui paradoxalement assombrit le morceau, on note ici un beau solo sur partie qui accélère avec la batterie qui se lâche. On repasse par une doublette hard rock avec le pêchu « Who Needs a Soul » et l'enjoué « Be Your Man » avec son accélération pour un solo façon rock sudiste. «  Hurricane » est un heavy rock mid tempo et mélodique sur lequel le chant de Tom est enragé mais aussi doté d'un super refrain. On reste dans le mid tempo avec l'heurté «  I Don't Believe It ». On termine par le superbe heavy blues stonerisé, « City Lights », avec son refrain ultra efficace sur lequel Tom et Dale se répondent ainsi que son bon gros solo.

 

Niveau bonus on a une très bonne reprise de « You've got another thing coming » (Judas Priest) dans laquelle le groupe met sa personnalité sans dénaturer l'originelle avec un Tom qui chante à sa manière sans tenter d'imiter Rob Halford, le seul reproche que l'on fera c'est qu'elle n'est dispo que sur la versions CD. On trouve également des versions live (enregistrée pendant un concert en streaming en 2020) « Thunder Child » enrichie d'un court solo de basse bien dans l'esprit du groupe et « City Lights ».

 

Pas de balbutiements sur ce premier album du groupe qui se montre déjà très bon, celles et ceux qui étaient passés à côté comme moi (il faut dire qu'il était sorti de manière assez confidentiel) et qui ont aimé The Heart Won't Listen peuvent se précipiter dessus, ils ne seront déçus.

 

Cette réédition de Starting Gun est disponible en CD et LP blanc.

photo de Papy Cyril
le 15/07/2021

0 COMMENTAIRE

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • Winteriip II - Metal Hardcore Festival à Tours le samedi 18 Décembre 2021

HASARDandCO

Blues Pills - Lady In Gold
Hier - Rhizomes
Chronique

Hier - Rhizomes

Le 07/09/2012