An Afternoon with Shanghai (Shanghai) le 24/07/2016, Top End Sound Studio, MARRICKVILLE (Australie)

  • Shanghai (report)
  • Shanghai - photo1
  • Shanghai - photo2
  • Shanghai - photo3

Il est des expériences qui ne se refusent pas. Surtout quand elles se déroulent à l'autre bout de la planète. Non non, je ne vous parle pas de se faire initier aux plaisirs particuliers du boum-boomrang par un chauffeur de “road train” nu, le corps totalement enduit de Vegemite... ** Mais tu les crois, eux! ** Non je vous parle plutôt de tester un moyen inédit de lutter contre le jetlag. Le modus operandi de la chose est "relativement simple": vous mettez votre petite famille (y compris de jeunes marmots de 8 et 11 ans) dans un avion, à Roissy, vers 21h le vendredi soir. Et vous l'y maintenez fermement – quoiqu'en autorisant une escale – jusqu'à ce qu'elle ait atteint Sydney, le dimanche suivant, à 6h du mat'. Là normalement, c'est mort: tout ce petit monde pionce jusqu'à 19h, pour se retrouver autour d'un menu Benco / croissants / corn flakes à 20h. Sauf qu'ici commence l'expérience: sitôt le pied posé sur le sol de Kangourouland, vous leur révélez qu'à l'heure du goûter il y a concert privé de Shanghai, dans une proche banlieue nommée Marrickville. Résultat: les cglaume juniors gardent les yeux grands ouverts toute la journée... Pour finalement pioncer comme des souches dès les premières notes dudit concert! La Nawakophilie a des limites que Morphée piétine allègrement...

 

C'est donc dans les quartiers où ils ont l'habitude de répéter – autrement dit dans un studio abrité au sein d'un hangar réhabilité de manière judicieusement alternative – que les plus sinophiles de nawakeux australiens nous avaient donné rendez-vous à l'occasion de leur premier show depuis un bon petit bail. C'est une formation aux effectifs réduits – mais qu'on préférera qualifier de “resserrés” – qui nous accueille, dont les incontournables Luis (guitare, chant) et Chantel (chant, clavier), accompagnés ce soir de Nick à la batterie, Riley à la basse, Davin au saxo et Chris aux percus. En effet, le groupe étant dispersé sur plusieurs villes relativement éloignées les unes des autres, il n'est pas évident de rassembler tout ce petit monde, surtout en dehors des grosses dates. On saluera à ce titre la présence de Davin et d'Alan Esquivel – l'autre bassiste – qui ont fait le déplacement pour l'occasion, le dernier de ces deux larrons ayant finalement sauté le matin même dans un avion alors qu'il était initialement prévu qu'il ne vienne pas.

 

Divisé en deux actes distincts par une entracte – comme un “musical” des grands boulevards, mais ouais – le concert démarre sur un gros best-of de The Ultraviolent, le dernier album en date. Malgré quelques rares petits pains sans conséquence, d'autant que vécus dans la plus franche bonne humeur qui soit, la formation s'avère assez bluffante par sa capacité à restituer live des titres qui partent pourtant dans tous les sens. On s'imaginait déjà que tout cela devait être sacrément difficile à mettre en boîte en studio, alors on se disait que sur les planches ça risquait d'être bien punk... Eh bien pas du tout: l'étonnante et paradoxale fluidité que l'on ressent à l'écoute de l'album n'est pas que le fruit de l'habile travail d'un as de la console: en live, l'expérience est tout aussi jouissive, même si cela demande au groupe un sacré travail d'équilibristes. Les tubes défilent donc devant une assemblée d'amis et de connaissances certes peu remuante (un jeune impertinent triturera même sa tablette à 2 pas de la scène... Grrrr: privé de pokemons ce soir!), mais affichant de grands sourires radieux. Et c'est sur l'excellent “Ménage à 3” que finit la première moitié du show.

 

Pendant qu'une bonne partie du public se précipite sur les pizzas offertes par le groupe – parce que oui, à un show privé de Shanghai c'est le groupe qui nourrit ses fans... Si c'est pas Nawak ça! –, on profite de la pause pour aller tailler le bout de gras avec Mike Solo, patron de The Bird's Robe Records dans le nid duquel on trouve non seulement les héros de la journée, mais également Osaka Punch!, Toehider et Troldhaugen... Une bonne partie de la crème du Nawak australien quoi! On apprendra à cette occasion qu'il se trame des choses sacrément excitantes, notamment un 3e volet de la série des Collaboration Bands initié par le label, celui-ci voyant des membres de Godswounds, Osaka Punch! et Vampillia travailler ensemble. Le genre d'affiche qui donne envie de crowdfunder les yeux fermés!

 

Mais le show reprend de plus belle, avec cette fois au programme une petite gâterie: l'interprétation de l'intégralité d'Esoterica, la toute première sortie du groupe. Quel plaisir de retrouver les “Worms” et autres “On Lavender Kiss” interprétés dans ce cadre privilégié! D'autant que votre grand reporter de l'extrêmement barré se verra dédicacer ce dernier morceau de manière délicieuse... Aux anges le lapin! A l'occasion de cette seconde partie de set l'intenable – et quelque peu éméché – Alan se verra rapidement passer le relais par Riley, notre bonhomme ayant manifestement un trop plein d'énergie à dépenser qu'il pourra idéalement consumer sur scène. Et c'est bien trop rapidement que finira ce set australordinaire, l'”after” devant malheureusement être écourtée par votre très dévoué serviteur pour cause de jetlag aggravé, et de progéniture dormant profondément en fond de salle – cette dernière nécessitant un remorquage express en cellule de décompression horaire...

 

Bilan de ce premier jour à l'autre bout de la petite baballe bleue: commencer son périple en Australie par un concert à / de Shanghai, si cela met agréablement – et pertinemment – la tête à l'envers, cela n'empêche par contre nullement de souffrir du décalage horaire. Mais nom d'un p'tit aborigène en pagne: quelle merveilleuse mise en bouche! D'ailleurs merci de tout coeur à Luis, Chantel, Mike ainsi qu'à tous les autres d'avoir rendu possible ce concert “de dernière minute”, pile-poil à la date idéale!

 

 

 

 

 

PS: merci à Lauren pour les quelques photos qui ajoutent un peu de couleurs à ce report !

photo de Cglaume
le 26/08/2016
####COMPTEUR_VISITES####

Les photos

An Afternoon with Shanghai (Shanghai) le 24/07/2016, Top End Sound Studio, MARRICKVILLE (Australie) - photo1An Afternoon with Shanghai (Shanghai) le 24/07/2016, Top End Sound Studio, MARRICKVILLE (Australie) - photo2An Afternoon with Shanghai (Shanghai) le 24/07/2016, Top End Sound Studio, MARRICKVILLE (Australie) - photo3

0 COMMENTAIRE

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • BRUTUS, DAGOBA, LISTENER et d'autres au Poche à Béthune jusqu'au 10 novembre 2019
  • Hexis + WOES + Expiation au Puzzle Pub Tours le 2 novembre 2019
  • EARTH au Petit Bain à Paris le 19 novembre 2019