8 CONTROL - Interview du 23/08/2004

8 CONTROL (interview)
 
Est-ce que vous pourriez vous présenter pour commencer et me faire un rapide historique du groupe? Et pourquoi ce nom « 8Control » … ?
On s'est formé en 1997 à Albi dans le Tarn non loin de Toulouse à la base le groupe était à composé de 3 menbres et faisait du hardcore old school à la «59 Times the pain, strife, misconduct etc etc… Puis petit à petit la nécessité d'un deuxième guitariste s'est faite sentir et donc j'ai intégré le groupe. On a eu divers line up, changement de chanteurs, bassiste pour au final être sous cette formation depuis près de 2 ans à la création moi je n'était pas là mais en ce qui concerne le nom ils cherchaient un truc avec un chiffre comme sk8 par exemple. Et puis le nom est a double sens "détester le contrôle" ou "le contrôle de la haine"donc c'est un nom assez intéressant.

Ou vous êtes vous rencontré et comment ?
Classique. Moi j'étais au lycée avec mon batteur et mon bassiste. On connaissait l'autre guitariste car on habitait pour certain le même village et puis notre batteur a joué avec notre guitariste dans Sententia. A la séparation ils ont monté un groupe de hardcore, Still Rise dans lequel je faisais la guitare mais ça a dure l'espace de quelques répètes et puis 8control a commencé comme ça enfin c'est super long a expliquer mais on se tournait tous autour les uns des autres.ng a expliquer mais on se tournait tous autour les uns des autres.

Quelles sont vos influences ? Comment définiriez-vous le style que vous pratiquer ?
Ben, nos influences c'est assez dure à définir en quelques groupes on pioche de-ci delà. On est clairement tous fans de la scène suédoise de la fin des années 90 avec Abhinanada, Refused, Breach, raised fist, nine, within reach et des tucs comme Cult of luna, Entombed, the haunted etc etc ….et on écoute beaucoup de hxc new school à la turmoil , snapcase, earth crisis ... Mais on n'arrive pas nous même a nous classer dans un rayon donc je te laisse libre de le faire ! moi perso j'écoute pas mal de truc emo de washington, des trucs plus heavy aussi, et notre guitariste ainsi que notre bassiste écoutent plus de l'electro enfin on a tous goûts très très larges.

Votre premier album « French Kiss" est sortir depuis un ans déjà. Pourriez-vous nous le présenter ?
Il est sorti en avril on l'a enregistré mi août mais on a pas mal eu de problèmes avant de le sortir disons que c'est un 6 titres de hardcore new school avec un voix chaotique et des mélodies assez sombres, le tout avec des mosh parts et des gros accords ! c'est super dur de définir ce mcd nous même on nous a tour à tour comparé avec des groupes tellement divers que si je te dis que ça ressemble à the hope conspiracy comme on nous a dit…

Où l'avez-vous enregistré, Etais-ce une bonne expérience?
On l'a enregistré chez nous à Toulouse au studio la cour des miracles avec marc Dubézy c'était une bonne expérience car on ne s'était jamais retrouvés dix jours consécutifs en studio on l'avait bien préparé mais la prochaine fois on ne recommencera pas certaines erreurs qu'on a pu faire mais marc est un super types et on s'est super bien entendus avec lui humainement. c'était génial.

Parle nous du clip que vous avez tourné ?
Alors on a fait ça nous même au travers d'MBCMEDIA, une asso qu'on a monté avec Luc l'ancien bassiste de fat society et Eric mon chanteur. On a tournée ça dans une usine a Toulouse qui devait être détruite. Une usine avec plein de graff…Du coup on a pris une après midi pour tourner les plans de base ensuite Eric notre chanteur a géré le montage et la mise en scène ça nous a clairement aidé à promouvoir ce disque assez vite.

Parlons des textes: Quels sont les thèmes que vous abordez ?
Je ne préfère pas trop m'avancer sur les textes, c'est la chasse gardée d'Eric ! mais on parle du quotidien et des expériences néfastes de la vie on ne parle pas de la dernière figure rentrée en skateboard au bord de la plage si tu vois ce que je veux dire on essaie de causer de choses qui viennent des tripes, de l'intérieur de toutes ces choses qui te font te sentir mal et oppressé. On ne se place pas en moralisateur ni en donneur de leçon, ça ne nous intéresse pas du tout. On constate les faits, on les raconte. C'est une sorte de catharsis qui te permet par la suite de mieux aborder ces situations difficiles car tu sais comment les affronter et les surpasser.

Comment avez-vous atterrit sur le label Disagree Records ?
En fait nos potes de Fat society sont signés chez disagree donc un jour on est partis là bas tous les 2 pour un concert. On a joué ensemble et c'était Momo de disagree qui gérait la date. Le contact avait été moyen ce soir là plusieurs mois après quand on a décidé de sortir un truc on était voués a l'autoprod car personne n'était intéressé par 8CONTROL puis en réponse à mon dernier mail « général Momo » nous a dit "ok moi je sors 8CONTROL" et voilà comment on s'est retrouvé chez les marseillais

Avez vous de la matière pour un futur enregistrement ?
Ouais on a déjà composé pas mal de titres on va s'y consacrer un peu plus là on aimerait sortir un 13 titres dans un an mais d'ici là on verra

Vous appartenez au Collectif MBC (Moshing Beretta Crew), tu peux m'en dire plus ?
Ben d'abord, ce n'est pas un collectif, c'est une famille, on se connaît depuis nos débuts avec fat society depuis 97 leur premier concert hors de Montauban était organisé par nous du coup les liens se sont tissés et resserrés. C'est surtout une force de se mettre sous une même bannière pour essayer d'avancer les uns les autres. Aujourd'hui « the act of fortune » en fait partie et tout le monde se tire vers le haut.

Au niveau des concerts, quelles sont vos prévisions? Une tournée Française est-elle envisageable ?
C'est pas évident a mettre sur pied tant au niveau des villes qu'au niveau de nos emplois du tps mais on y songe pour février mars avril là aussi on cherche des gens intéressés etienne@8control.com !

Un petit mot aussi sur la scène Toulousaine que vous avez l'habitude de fréquenter maintenant ?
Du fait de nos études et boulots on est beaucoup sur Toulouse. La scène a Toulouse manque de salle on a qu'un bar mais c'est chaud pour organiser des trucs et fidéliser les gens. Qui plus est ce bar est en banlieue donc difficile d'accès pour les jeunes. Mais sinon pas mal de groupes sont présents dans tous les styles de zik, Psykup, Owngame, Fat society, The Act Of Fortune, Disphoria, etc etc ça se bouge pas mal du tout.

Peux tu nous parler du Furyfest ? La date du Furyfest c'est-elle bien passé ? Avez vous garder des contacts avec des groupes?
Ouais cette date était terrible. On était un peu anxieux, on avait peut de jour devant 2 pelés vu l'heure mais bon ça s'est passé. Super bonne ambiance. Tout le week end on a pas mal fait les cons avec nos potes de disturb. Là bas on a causé un peu avec comity, born from pain qui jouaient après nous mais c'est tout. Pas plus. On a revu récemment les gars d'action fall short et de judoboy a Saint feliu en Espagne et là on a bien déconnés tous ensemble et on s'est rendu compte qu'on ne s'était pas vus au Fury fest enfin bref voilà.


Meilleur et pire souvenir avec 8 control ?
Meilleur ? y'en a eu, je vais t'en dire 4:
jouer avec Cave In / le week end du fury fest / rencontrer Disturb / partir jouer en Espagne.

Le pire ?
un concert avec leiah (suède) à Toulouse: 4 personnes ! / le concert avec l'esprit du clan .... on avait vraiment salement joué ce soir là !!! incroyable !


Comment est-ce que vous voyez dans quelques années ?
Ben avec un peu plus de barbe .... et une autre guitare ! non sérieusement on ne projette rien on a tellement eu de fausses joies et de déceptions par le passé qu'on avance et chaque espérance est un souvenir de +.

Quels sont tes Skeuds de chevet ?
je parle en mon nom là :
radiohead - hail to the thief / as I lay dying - frail words collapse / dillinger - miss machine / engine down – demure… et puis toujours un petit truc suédois genre refused ou abhinanda et plein d'autres trucs encore genre AIR, Daft Punk, Darkest Hour ...


Quelle question tu aurai aimé que je tu poses ?
Quand viens tu jouer chez nous ?
reponse: Des qu'on nous le propose ! on ne cherche que ça !


Un dernier mot pour alimenter la propagande ?
On a des t shirts en ventes pour 10 euros pour mec et filles. Envoyez nous des mails pour les designs il seront en ligne dans 20 jours.
photo de Bender
le 06/02/2005

0 COMMENTAIRE

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • ARO ORA release party à La Parenthèse à Ballan Miré (37) le 12 octobre 2019
  • BLACK BOMB A + Dagoba + Mugslug au Séchoir (L'Atelier À Spectacle) le 12 octobre 2019
  • Sleep au Bataclan à Paris le 8 octobre 2019