Witherscape - Interview du 29/08/2016

Witherscape (interview)
 

(English version available here)

 

 

“Infinity”, “Idols”, “Divinity”, “God”: les titres des nouveaux morceaux sont pleins de termes issus du champ lexical du Divin. Est-ce que Paul Kuhr (qui a travaillé sur les textes) ou toi-même étiez dans une période “spirituelle” lors de l’écriture de l’album ?

L’« homme en blanc » (NDLR: le personnage principal de l'intrigue) est quelqu’un de très religieux, et tous ses actes sont commis au nom de Dieu. Donc, en effet, j’aime le fait que Paul ait utilisé ces nombreuses références, d’autant que l’extase qui se produit en toute fin d’album prend réellement des proportions bibliques !

 

De “Wake of Infinity” jusqu'au morceau “Vila i frid”, on a l'impression que l'album abandonne petit à petit violence et agression, le Death Metal puissant du début laissant progressivement la place à des titres plus moelleux et emprunts d'émotions. Alors, pour commencer: est-ce vraiment un choix artistique conscient, et donc bien la sensation qui était censée être provoquée chez l'auditeur ? Et si c'est le cas : quelle était l'intention derrière la mise en place de cette dynamique ? Cela reflète-t-il la façon dont se déroule les évènements au sein de l'histoire contée le long de l'album ?

Eh bien pour être honnête, je n'avais pas vraiment fait attention à cet aspect. J'ai juste pris soin d'enchaîner les titres de manière à ce que la musique coule le plus agréablement possible. Cela ne reflète donc aucunement la narration, d'autant que celle-ci s'enfonce de plus en plus dans les ténèbres au fur et à mesure que l'album avance. Par ailleurs Witherscape n'est en aucun cas un groupe de Death Metal. Nous utilisons certes un mélange de growls et de chant clair, mais en dehors de cela on est loin du Death Metal tel que je le connais. Peut-être peut on dire parfois que la musique prend des tournures un peu "Thrash metalliques", mais notre but est plutôt de proposer une sorte de Heavy Metal sombre.


Il semble que ta collaboration avec Ragnar Widerberg ne consiste pas seulement en l'alliance de deux artistes prolifiques, mais que cela soit également une bonne tranche de rigolade (... au vu des photos officielles du moins!). Cette amitié semble a priori une garantie solide que Witherscape ne splittera pas du jour au lendemain pour cause de problèmes relationnels, pas vrai ? :)

Ragnar est rien de moins que le meilleur partenaire qu'il soit possible d'avoir, et il est vrai qu'on s'éclate carrément ensemble. Mais on bosse également dur, et c'est vrai qu'avoir le même sens de l'humour ne peut qu'aider quand je dois lui demander de rejouer le même riff pour la 15627e fois de suite!
 

Quand on écoute “Wake of Infinity”, on ne peut s'empêcher de penser que ce titre aurait très bien pu figurer sur certains des meilleurs albums d'Edge of Sanity, comme Purgatory Afterglow ou Crimson. D'ailleurs puisqu'on en parle, je me demandais si l'on aura un jour la chance de te voir céder à la pression des fans et interpréter l'intégralité de l'un de ces albums sur scène ? D'autant que c'est à présent le 20e anniversaire du second… N'aurons-nous pas droit à une tournée pour cette occasion, ou au moins à quelques dates sur de gros festivals ?

J'ai bien été contacté par certains festivals pour effectuer ce genre de show autour de Crimson, et effectivement j'ai un temps pensé à une reformation d'Edge Of Sanity... Mais il se trouve qu'il n'y a plus assez de place dans ma vie pour autre chose que ce sur quoi je bosse déjà. Du coup ça ne sera pas encore pour cette fois... Mais peut-être qu'un jour, plus tard, cela finira par se faire avec l'aide de quelqu'un qui aura suffisamment de temps à y consacrer, un peu comme cela a été le cas pour le Theatre Equation d'Ayreon :)
 

Les années passent, mais rien ne semble pouvoir altérer ce growl puissant et chaleureux, ainsi que ce sublime chant rock qui sont les tiens. Ceci est-il le résultat d'exercices particuliers, ou d'un strict régime sans alcool ni rien qui pourrait endommager tes cordes vocales ? Ou bien as-tu juste la chance d'avoir reçu une voix aussi divine qu'inaltérable ?

Ha, ha. Merci. La vérité c'est que j'ai beaucoup perdu dans les aigus, et ça craint vraiment. Je voulais utiliser certains de ces cris sur l'EP de Witherscape, mais je me suis rendu compte à cette occasion que je n'en étais plus capable. Une sensation vraiment étrange d'ailleurs... Mon problème avec le chant, c'est l'endurance. Je me retrouve avec des maux de tête terribles dès que je tente de growler ou d'utiliser ma voix "à la Dio" pendant un quart d'heure. Je peux toujours assurer un show de Nightingale sans trop de problèmes, mais dans ce cas le registre est plus doux. Ce qui est dingue c'est qu'au niveau de ma voix "normale", je peux dorénavant couvrir un scope un peu plus étendu que quand j'étais jeune... Par contre, comme je te le disais, ces poussées aiguës à la Therion / Steel / Diabolical Masquerade / Dissection ne me sont malheureusement plus accessibles... 


 

---------------------------------------------------------- English Version ----------------------------------------------------------

 

 

From “Infinity” to “Idols”, from “Divinity” to “God”: the tracklist of the album is stuffed with words taken from the lexical field of the Divine. Were you and/or Paul Kuhr in a spiritual mood while working on this album ?

The man in white (i.e. the main character of the story) is a very religious person, and his methods are all in the name of the lord. So yeah, I like that Paul used lots of biblical stuff, and also the rapture that comes at the end is of biblical proportions!!

 

From “Wake of Infinity” to “Vila i frid”, my feeling is that the album slightly gets less and less “violent”, progressively leaving powerful Death Metal for smoother and more soulful songs. First: is that really the impression that was supposed to be conveyed / is this progression a conscious artistic choice ? And if yes, what was your intention while implementing this musical dynamic ? Does it reflect the flow of the events that occur in the story ?

Well, I never thought about it actually. I just put the songs in a nice running order, and it's definitely not reflecting the story line, since that one gets more and more evil the more the album progresses. Witherscape is not a Death metal band in any way. We use the blend of growls and clean vocals, but the rest is far from Death metal the way I know it. It might be at times a bit Thrash metallish, but we aim for a dark Heavy metal kind of thing.


It seems that working with Ragnar Widerberg does not only mean connecting two great musicians’ brains, but it also means a lot of fun (great band’s pictures by the way!). This strong friendship looks like a solid guarantee that Witherscape is not going to split up because of interpersonal problems any soon, right ? :)

Ragnar is just the best possible project member one can have, and we do have a lot fun, but there's also a lot of hard work once we get together, so having a similar sense of humour certainly helps when I ask him to play that riff for the 15627th time.
 

Listening to “Wake of Infinity”, one can’t help but think that it could have been part of an Edge of Sanity’s album as great as Purgatory Afterglow or Crimson. Speaking of them, I was wondering if there is any chance that one day you give in to fan's request to play live one of these albums’ full tracklist ? Especially when it’s now the later’s 20th anniversary… Wouldn’t you consider doing a tour on this occasion, or at least play some festivals ?

I have had some requests from festivals for some kind of Crimson show, and the thoughts have been there for an Edge Of Sanity reunion etc. But at the end of the day there is no room in my life for anything beyond what's already there. So I will let that one pass, and maybe one day someone does it for me, like that Theatre Equation thing with Ayreon :)
 

Years are passing by, but you still have both this powerful warm growl and this beautiful “rock” clean singing. Do you practice special exercises, or avoid alcohol and all what can damage your vocal cords ? Or have you just been blessed with a divine inalterable voice ?

Ha, ha. Thanks. I have actually lost my falsetto, and that kind of sucks. I wanted to use it for some scream for the Witherscape EP we did and nothing was there any more. That was a strange moment indeed. My problem is the stamina of the vocal performances. I get terrible headaches after just like 15 minutes of singing with that "Dio-voice" or with the growls. I can get my way through a Nightingale gig without any bigger problems though, but that voice is kind of softer and I do have a slightly wider range of my normal voice than when I was younger, which is a bit crazy..but then like I said, that Therion Steel Diabolical Masquerade Dissection endorsed high pitch voice is gone. 
 

 
 
photo de Cglaume
le 13/09/2016

0 COMMENTAIRE

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements