Nasum - Helvete

Nasum - "Helvete"
chronique Nasum - Helvete
Helvete est l’avant dernier album studio des suédois de Nasum. Le groupe ne s’est jamais remis de la disparition de leur chanteur/guitariste Mieszko Talarczyk dans le tsunami de 2004 et a donc décidé de se séparer. A l’heure actuelle, la majorité des membres de Nasum font partie d’autres formations comme Regurgitate ou Coldworker (groupe formé par le batteur après la mort de Mieszko). Aujourd’hui Nasum reste un groupe mythique du Grindcore et Helvete est là pour nous le prouver.

En effet cet album est un pur concentré de Grindcore sans concessions avec des morceaux durant en moyenne une minute, le plus long allant jusque 2:30 minutes. Les titres les plus courts sont bien sûr les plus rapides et les plus brutaux avec des blastbeats effrénés soutenus par la voix hystérique du chanteur. De plus Nasum bénéficie d’une production assez froide typiquement suédoise ce qui renforce sa personnalité.
La basse fait également du très bon boulot avec un son plus ou moins claquant selon les morceaux. On peut d’ailleurs remarquer la participation de Shane Embury de Napalm Death sur ‘’Drop Dead’’ et ‘’Whip’’ où la basse prend alors toute sa dimension.

Cependant, c’est sur les morceaux les plus long comme ‘’Scoop’’ (qui est selon moi le meilleur titre de l’album) ou ‘’Relics’’ que Nasum nous dévoile tout son talent. Effectivement c’est sur ce type de morceaux qu’il prend le temps de diversifier sa musique et on se rend compte que le groupe est également très bon dans les passages mid-tempos d’une lourdeur écrasante. On s’aperçoit aussi de l’utilisation de samples de mitrailleuse sur ‘’Relics’’ et ‘’Preview of Hell’’, Nasum a choisit ici l’arme qui lui correspondait le mieux.
Mais le morceau m’ayant le plus surpris est ‘’The Final Sleep’’ qui est un véritable titre de Sludgecore, très lent et pesant avec même un passage atmosphérique qui m’a littéralement mit sur le cul !!!

Nasum nous offre avec Helvete l’une des plus belle perle du Grind moderne. Les suédois nous prouvent que ce style peut renfermer bien des subtilités et qu’est-ce que c’est bon !!! Nasum est définitivement une des références ultime en termes de Grind.

R.I.P Mieszko.
photo de Domain-of-death
le 05/10/2008

3 COMMENTAIRES

Tookie

Tookie le 05/10/2008 à 13:18:10

Rha quel album !!!! Relics une pure tuerie, quant au reste ça tronçonne l'amazonie en 35 minutes, bref c'est mythique ^^

mat(taw)

mat(taw) le 05/10/2008 à 13:32:20

buterie.buterie.buterie.buterie.buterie.buterie.buterie.buterie.buterie.
juste: culte.

Sam

Sam le 05/10/2008 à 17:23:00

tient, j'ai trop attendu pour la faire cette chronique... :) très bonne chronique pour un album culte en effet. Quel son! Quelle brutalité! Si, dans un excès de zenattitude, je veux me pêter la tête, Nasum se présente souvent comme le meilleur remède. A consommer sans ordonnance!

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • BLACK BOMB A + Dagoba + Mugslug au Séchoir (L'Atelier À Spectacle) le 12 octobre 2019