Fred barjo Odonae disquaire cd/vinyle et libraire spécialisé manga à Lille Acheter CD et vinyles doom métal pas chers
S'inscrire sur COREandCO
Webzine musical COREandCO : hardcore, metal, rock et leurs dérives

Birds In Row - "Cottbus"

Birds In Row - "Cottbus"
chronique Birds In Row - Cottbus
8,5/10 0
Acheter Birds In Row Cottbus sur Amazon

CD album CD album

 

Style musical : 

punk hardcore

 

Année : 

2011

 

Tracklist :

01. Among The Ashes
02. Colossus
03. Words Of Astaroth
04. The Ace Of Fools
05. Chat Noir
06. A Kid Called Dreamer
07. Outro

 

Label : 

Throatruiner

 

Lieu d'enregistrement : 

Core Prod
Dans le même style :
Birds In Row - Personal war

On avait quitté les lavallois il y à peine un an avec un Phoenix et ses quatre petits titres tout en classe breachienne. La fougue et la jeunesse du combo m’avaient donné très envie de ne rien rater quant à son évolution et je ne regrette pas cette envie. Les sept nouveaux titres qui composent ce nouveau Cottbus prouvent bien qu’un tel groupe ne peut qu’évoluer et progresser très vite.

 

On retrouve donc la patte de Birds In Row, l’ambiance dramatique, l’urgence et la passion, et, si le fond n’évolue pas vraiment, la forme, quant à elle, en a pris un sacré coup. D’une part, le fait de passer à un format plus long permet au trio d’enfin proposer un disque plus dynamique, plus cohérent, avec un début et une fin. De ce côté, là, c’est carton plein pour un « premier essai » : les 7 titres (brûlots) passent tous seuls et sont encadrés par une chouette intro et une un peu moins chouette outro. Certes, la forme que prend le disque s’en retrouve un peu trop classique et on ressent des petites impressions de déjà entendu. Par exemple, cette fameuse intro toute en reverb cradingue et fantomatique me rappelle diablement les premières secondes de First Light (You fail me (Converge (tuerie))), et c’est pas la Rickenbacker qui va me contredire sur ce point. Mais ça fonctionne, juste le genre d’entrée en matière qui motive à se concentrer pour écouter la suite.

 

La suite sera donc violente et pas forcément des plus lumineuses qui soit. Birds In Row, en résumé, ça tape fort et ça chiale en même temps (un vieil ami aimait utiliser le verbe « poutrepleurer » pour décrire ça mais vous vous en foutez). Niveau référence, on peut ressortir ici notre sempiternel Breach, tout particulièrement concernant le côté rustre, saturé, sale, rentre dedans et urgent de la musique de Birds In Row. Mais je remarque aussi que sans pour autant débander, les lavallois se font encore plus dramatiques et désespérés… Plus emo quoi. La voix de Bart (excellente) y est pour beaucoup, certains riffs (également excellents), aussi. Plus de mélodies, plus de screams, plus d’intentions, voilà ce qu’aurait été le cahier des charges de Cottbus s’il avait existé.  Après on aime ou on n’aime pas mais le tout est fait avec suffisamment de sincérité, d’envie et de justesse pour ne pas laisser indifférent. Et c’est pas leur putain de prestations live ni les tonnes de kilomètres qu’ils engloutissent chaque année qui me feront mentir.

 

Au chapitre des petits bémols quand même, un son un peu trop rude… Certes ce rendu sale, à la limite de la démo colle bien aux noires intentions du trio mais on peut quand même regretter un manque de rondeur et de profondeur dans le son ; je suis persuadé que ça n’aurait rien gâché. Notez quand même que le tout a été enregistré live, ce qui explique pas mal de choses (mais, était-ce dans un but pratique ou esthétique ?). Autre truc qui fâche : pochette noire en surimpression noire (qu’on met deux plombes à décoder) cachant un visuel (que je trouve) assez laid ; aux antipodes du chouette symbole qui rayonnait sur leur premier ep. Du reste, que du bon sur ce Cottbus qui sort en quasi parallèle avec la dernière offrande des autres lavallois d’As We Draw sur l’excellent label Throatruiner. De la chouette émulation et de la chouette musique… Que demande le peuple ?

photo de Swarm
le 10/03/2011

Note des commentateurs : 7.7/10 (sur 3 votes)

Commentaires

Pidji

Sa note : 8/10

Pidji le 10/03/2011 à 09:32:36

IP : 80.13.242.208

Disque vraiment agréable ! Pas encore un must-have mais très prometteur.

vkng jzz

Sa note : 7/10

vkng jzz le 10/03/2011 à 09:41:17

IP : 92.144.249.193

encore des maladresses, mais du gros potentiel (j'aurai cité Modern Life Is War comme influence majeure) du bon quoi. Dans 1 ou 2 skeuds ils seront vraiment, vraiment puissants !

mat(taw)

mat(taw) le 10/03/2011 à 09:59:03

IP : 62.39.72.199

moi j'kiffe tout court. Et gros son.

Geoffrey FTBSTRD

Sa note : 8/10

Geoffrey FTBSTRD le 10/03/2011 à 10:51:13

IP : 93.13.248.199

y'a eu du chemin depuis Sling 69!

swarm

swarm le 10/03/2011 à 17:16:30

IP : 85.68.203.224

Yeah... Exact pour ModernLifeIsWar.

Toukene

Toukene le 30/07/2011 à 10:59:38

IP : 82.237.255.82

Tiens pour le titre "Among The Ashes" ça m'a plus fait penser à "Gutters" sur III de Cursed que t'avais justement chroniqué. (d'ailleurs merci à retardement !)
Mais pour le reste nous sommes d'accord...Super 7 titres sur un super label.

Ajouter un commentaire

Pseudo : e-mail :

Commentaire :

NOTE : Vos commentaires sont soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'ils trouvent que votre message n'a pas à apparaitre ici, il sera supprimé.

Jeux-concours

INTRONAUT + SHINING au CCO de Villeurbanne le 22 septembre : 2 places à gagner !

Dernières news

Chronique au Hasard

Kess'khtak  - Nurturing Conditions For Rupture

COREandCO radio

Évènements

INTRONAUT + SHINING au Preo à Oberhausbergen le 23 septembre 2016Intronaut + Shining au CCO Villeurbanne le 22 septembre 2016FRANK CARTER & The Rattlesnakes + GodDamn à La Maroquinerie à Paris le 6 octobre 2016