Birds In Row + Coilguns - You and I in the Gap

Chronique CD album (16:25)

chronique Birds In Row + Coilguns - You and I in the Gap

Si les "collaborations" entre artistes sont légion (notamment dans sur nos pages avec Chelsea Wolfe / Converge, Jarboe / Neurosis et j'en passe), celle de la grosse partouze musicale semble moins courante car autrement plus complexe à mettre en place humainement et artistiquement.
L'idée n'a cependant pas fait trembler les membres de Birds in Row et Coilguns qui se connaissent bien pour avoir partagés nombre de scènes et se sont lancés un défi fort bien résumé sur la page Bandcamp des Suisses au point que je fais un copier/coller de feignasse au lieu de me casser la nénétte à le paraphraser pour donner la fausse impression que j'ai travaillé cette chronique alors que, bon, ça va vite se voir que je torche un article juste pour vous parler rapidement de deux groupes que j'adore et que leur rencontre musicale aussi courte soit-elle sur pistes est un petit événement dans la morne vie que je mène et dont je ne retire finalement du bonheur que par substitution en regardant les autres créer alors que moi je ne fais que les commenter piteusement sur un petit webzine confidentiel, mais bon, c'est la vie que j'ai choisie.
 

La création de « Birds in Row & Coilguns » représentait un défi unique : les artistes devaient tout écrire, produire et enregistrer dans le délai serré de sept jours. Jona Nido (Coilguns) s'était préparé à l'avance avec une poignée de riffs de guitare pour relancer le processus créatif. Pendant ce temps, Birds in Row s'est lancé dans des jam sessions spontanées au studio, attendant avec impatience l'arrivée de Coilguns de La Chaux-de-Fonds. Les rôles au sein du projet se sont naturellement mis en place : ils ont opté pour le duo Joris/Luc aux percussions, avec Bart et Jona aux guitares. Quant à la basse, Kevin et Quentin ont discuté de la répartition des tâches, ce qui a finalement conduit au rôle de Quentin en tant que troisième guitariste. Avec deux batteurs, un bassiste et trois guitaristes, Louis s'est concentré sur le chant ainsi que sur la composition et la production globale des chansons. Le parcours créatif a été encore enrichi par Amaury du Apiary Studio, qui s'est occupé des enregistrements, tandis que Joris et Amaury se sont chargés de la production.

"Birds in Row & Coilguns" représente le point culminant de leurs efforts de collaboration, offrant une expérience musicale unique qui reflète leur passion commune et leur énergie créatrice.


De cet accouplement massif on aurait pu craindre un monstre musical absolument dégueulasse ou des créations à l'image d'un seul groupe dans lequel une forte tête aurait pris l'ascendant sur la personnalité de ces trois morceaux...mais il n'en est rien.


Ce concept jusqu'au-boutiste donne au contraire naissance à des créations hybrides de Coilguns in row ou de Birds in Coilguns (ndr : comme tu veux, mais j'aime bien l'idée des pistolets à bobine en rangée, pour le maniaque de l'ordre que je suis c'est assez excitant) tant on retrouve la personnalité de chacun sans le bordel que l'on pouvait également craindre avec l'association de 7 instruments.
 

Un peu comme ce gosse dont on reconnaît les cheveux de la mère et les yeux du père (ndr : ou inversement hein, y'a pas de règle et pour le coup je n'ai pas de préférence), ce petit EP est un régal pour le fan des deux groupes. Gonflée par cette indescriptible énergie coreuse, l'émotion se hurle autant qu'elle se chante avec la voix tremblante, le riffing nous fait traverser plusieurs univers et humeurs alors que la section rythmique roule, déroule, écrase aussi parfois.

Tout est une affaire d'équilibre dans cette collaboration : dans la composition, l'interprétation (aucun membre ne semble s'être "adapté" mais a apporté sa touche, sa personnalité) et dans le mix qui laisse un espace sonore à chacun.

Une idée, un objet (nos excellents collègues de Mowno l'ont proposé en 45T avec leur numéro #4) et un modus operandi rares, originaux pour la rencontre de deux excellents groupes de cette scène "hardcore" moderne qui n'a jamais cessé de sortir des sentiers (re)battus.

photo de Tookie
le 21/02/2024

11 COMMENTAIRES

pidji

pidji le 21/02/2024 à 09:49:31

Très belle collaboration, et j'avoue être jaloux de cet objet proposé par MOWNO 😅

Pingouins

Pingouins le 21/02/2024 à 09:59:27

Pas encore vraiment réussi à rentrer dedans, il faut que je lui mette plus de rotations.
Et Nadja / Neurosis ? Ce serait pas plutôt Jarboe / Neurosis ou Nadja / Fawn Limbs ?
Ou alors je suis passé à côté d'un truc et on m'a rien dit :p

Moland

Moland le 21/02/2024 à 10:56:48

Oui c'est Jarboe/Neurosis.
J'ajouterai Thou/Emma Ruth Rundle, Cult of Luna/Julie Christmas,  AA.Williams/Mono, Maria W. Horn/Sara Parkman... 

Tookie

Tookie le 21/02/2024 à 12:05:22

@Pingouins et @Moland : Mea culpa, j'écoutais le Nadja / Fawn limbs en rédigeant et étant un peu plus que la moitié d'un con, j'ai écrit de la merde.

Xuaterc

Xuaterc le 21/02/2024 à 14:05:54

Et  Sunn O))) / Ulver ?????????????

Crom-Cruach

Crom-Cruach le 21/02/2024 à 16:38:29

Comme Disfear et Zeke. Ou Disfear et Doomriders. Ou encore Ddisfear et Uncurbed
Bon le premier titre est du pop rock et le second de la New Wave. 
Je passe mon tour.

pidji

pidji le 21/02/2024 à 17:42:07

New wave carrément ! Arrête les trolls, Crom 😘

Moland

Moland le 21/02/2024 à 18:05:26

@xuxu : Sunn O))) meets Nurse With Wound. 
Et The Body/Big|Brave !

pidji

pidji le 21/02/2024 à 18:22:33

Et Shakira / Carlos Santana ! 😁

Crom-Cruach

Crom-Cruach le 22/02/2024 à 19:43:43

Non je ne trolle absolument pas chef : la démarche pratiquée par le passé me fatigue. C'est le premier truc auquel j'ai pensé. Une new wave un peu moderne certes, mais entre le son absolument et tristement synthétique, la rythmique plus le chant... Je ne sais pas ce qu'il vous faut les gars. Révérer des groupes aimés par le passé alors qu'ils pataugent, ça s'appelle de la nostalgie de groopie.

pidji

pidji le 22/02/2024 à 21:18:42

Ah mais j'ai compris, tu voulais parler de NWOH, la New Wave Of Hardcore 😁
Il en faut pour tous les goûts hein, et même si ce n'est pas le meilleur de BIR, cette asso avec Coilguns est plutôt coolos.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements