S'inscrire sur COREandCO
Webzine musical COREandCO : hardcore, metal, rock et leurs dérives

Dopethrone - "Demonsmoke"

Dopethrone - "Demonsmoke"
chronique Dopethrone - Demonsmoke
6,66/10 0
Acheter Dopethrone Demonsmoke sur Amazon

CD album CD album (30:33)

 

Style musical : 

Doom Sludge Stoner

 

Année : 

2009

 

Tracklist :

1 - Demonsmoke
2 - Wizard's sleeve
3 - Spirit ruiner
4 - Abraxas
5 - Psychic vampire
6 - Blood boiler
7 - Power violence forever
8 - Legalize murder

 

Label : 

Autoproduction
Dans le même style :
Hangman's Chair + Drawers - split Drawers + Hangman's Chair

Bon, d'entrée de jeu, d'après le nom, d'après la cover, même quand on est un profane dans ce style fumeux qui oscille entre Doom, Stoner et Sludge, il suffit de savoir que "Dopethrone" et "Demonsmoke" font allusion à la dope, à la marijuana particulièrement. Avec la cover qui donne sur un ton verdâtre, et le livret et l'artwork à l'intérieur à l'avenant (on a le droit à un étalage de tous types de drogues), et à côté les minces lyriques que contiennent cet album, autant simplifier en trois mots : Satan, Bang, Doom. Si mes propos paraissent déjà négatifs ou trop faciles, alors n'en tenez pas compte et lisez la suite, car je ne fais que définir ce que je vois, le bon comme le mauvais. D'ailleurs, ce serait injuste d'oublier les magnifiques illustrations / gravures, et l'ensemble qui a tout de même très bon goût.

Pour la musique, c'est pas spécialement compliqué, vous prenez un riff un petit peu recherché (quand même), vous refaites à peu près le schéma "couplet-refrain-couplet-refrain-pont-couplet-refrain", vous mettez des samples de bang dedans et bien sûr, une bonne couche de gras et par dessus le tout une créature qui vomit ses poumons (comparable au chanteur de Bongzilla, mais sur le cas qui nous concerne, c'est encore plus cancéreux). Bien sûr, ça sonnera cool, et si vous avez déjà chopé des albums de Weedeater vous allez vous y retrouver. Pour ceux du fond qui ne voient toujours pas, prenez déjà du Eyehategod et mélangez le à du Electric Wizard. C'est clair ? Bon, si vous voyez toujours pas (non mais quelle bande d'abrutis), je vous renvoie récolter les plantes vertes dans le champ à côté. Ça vous fera les pieds.

Reprenons. L'ensemble sonne bien, c'est cool, sympa, c'est même un peu trop gentillet, autant au niveau des riffs que du son, mais aussi de la rythmique. Par exemple, je trouve cela décevant de tomber sur le morceau "Abraxas", très typé metal, avec de la double, incohérent avec le reste de la tracklist, et même si l'idée reste bonne, ce morceau fait malgré lui tâche sur cet album. En effet, ces Québécois ont du potentiel, notamment au niveau du chant, mais on aimerait retrouver un peu partout cette fameuse bouffée de fumée qu'on retrouve dans l'album Dopethrone justement, cette couche ultra épaisse de son, et des morceaux plus lents... Mais là apparemment ils ont plutôt décidé de s'inspirer de Bongzilla, pas franchement lourd et pas franchement lent, mais qui laboure encore mieux le cerveau... Sauf que là c'est pas Bongzilla faut le reconnaître.

Alors les gars, Dopethrone seraient-ils trop kitsch pour avoir une place au paradis des chroniques ? Je crois que si on le leur demandait ils préfèreraient s'imaginer en enfer, tant qu'à faire. Si vous avez l'impression que je les ai descendus, détrompez vous, il faut se pencher dessus, mais je préfère attendre une évolution vers une musique plus cohérente et plus homogène avec le potentiel du groupe. D'ailleurs, sur leur page myspace on peut déjà écouter leur dernier morceau, qui leur va déjà beaucoup mieux ! Adonc, vivement la suite, puisque c'est si prometteur !

 

 

Achat ou pas achat ? Pas achat.

photo de Carcinos
le 09/05/2011

Commentaires

Cobra Commander

Cobra Commander le 09/05/2011 à 09:19:22

IP : 92.103.149.251

Rien de neuf sous le soleil, mais ça reste bien velu des jambons!

Ajouter un commentaire

Pseudo : e-mail :

Commentaire :

NOTE : Vos commentaires sont soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'ils trouvent que votre message n'a pas à apparaitre ici, il sera supprimé.

Jeux-concours

INTRONAUT + SHINING au CCO de Villeurbanne le 22 septembre : 2 places à gagner !

Dernières news

Chronique au Hasard

Rorcal - Creon

COREandCO radio

Évènements

INTRONAUT + SHINING au Preo à Oberhausbergen le 23 septembre 2016Intronaut + Shining au CCO Villeurbanne le 22 septembre 2016FRANK CARTER & The Rattlesnakes + GodDamn à La Maroquinerie à Paris le 6 octobre 2016