S'inscrire sur COREandCO
Webzine musical COREandCO : hardcore, metal, rock et leurs dérives

Ocean chief - "Tor"

Ocean chief - "Tor"
chronique Ocean chief - Tor
9,5/10 0
Acheter Ocean chief Tor sur Amazon

CD album CD album (01:18:15)

 

Style musical : 

Doom

 

Année : 

2006

 

Tracklist :

1 - Gallions from the Sun
2 - Sorcerer on dope
3 - Praise your Ocean Chief
4 - Tor

 

Label : 

12th Records
Dans le même style :
Switchblade - Switchblade 5

Chers lecteurs et éventuelles -même si improbables- lectrices, j'ai l'insigne honneur de vous présenter en ces lignes un des albums les plus gigantesques que ce monde ait connu jusqu'alors. Et je pèse mes mots. Et j'espère qu'ils sauront peser lourd à vos yeux car cela va être mon principal souci durant tout le texte qui suit plus bas.

 

Ocean Chief, c'est là le nom que s'est donné un groupe de suédois fanatiques d'amplis tellement puissants qu'on les croiraient croisés avec des réacteurs thermo nucléaires soviétiques. Du Green, du Orange, du Matamp... Ca fleure bon l'overdose de fumée verte par dessus tous ces baffles. Une étrange entité que voilà en vérité, dont les longueurs, les types de mélodies en sont caractéristiques. Et comment ! Le titre le plus court n'atteint pas moins d'un quart d'heure à lui seul, les thèmes récurrents n'en finissent pas de vous tartiner les conduits auditifs, qui se retrouvent littéralement écrasés par un titanesque rouleau compresseur. Si vous ne tolérez pas la lourde et sournoise tendance à marcher en rythme binaire, alors passez votre chemin, ce disque n'est pas pour les amateurs de progressif.

 

Le tout serait "vraiment" indigeste (ou jouissif, c'est selon) s'il ne contenait pas plusieurs longues parties étrangement ambiancées, non sans un certain spleen interprété par quelques riffs qu'un bluesman pourrait bien envier. Ces accalmies n'en sont pas moins longues, et on peut résumer les structures d'Ocean chief à une échelle qui n'a rien d'humain, d'une longueur effarante. C'est cela même qui fait la qualité de ce groupe : il ne s'agit pas d'une musique grandiose ou de qualité, mais d'une musique énorme, titanesque, aux proportions gargantuesques, au son puissant et qui emploie tout son saoul pour donner de l'ampleur à l'oeuvre.Et la pointe de ce chef d'oeuvre se situe au morceau "Tor", avec ses envolées qui déchaînent la colère des océans avec un final monumental.

 

La batterie tempère tant bien que mal les bourrasques envoyées par les deux malades de riffs à rallonge que sont Björn Andersson et Jocke Pettersson. Et ça prend comme du tonnerre. Ce batteur, Tobias Larsson, assure la voix en même temps que la batterie. Et sa voix, claire mais un peu arrachée par moment, ressemble de loin à celle du Reverend Bizarre. Je dis ça pour vous indiquer, mais elle reste très originale, et pousse dans cet album à donner, encore une fois, plus d'ampleur à l'ensemble.

 

Ce disque présente à l'évidence un martyr pour n'importe quel musicien qui ne jure que par la mélodie, la polyrythmie et autres délires progressifs à variations toniques complexes. Pour le plus grand bonheur du fanatique de Doom, qui s'aplatira ventre-à-terre devant l'autel d'Ocean chief avec la plus grande dévotion qui soit ("Praise your Ocean chief"). Notez la cover aux atours ressemblant à un dessin animé, et le dépliant où est illustré un espèce de géant nordique, Thor sans doute. Notez là aussi que des naseaux de ce géant sortent ce qui semble être de la fumée verte. Au début j'avais vraiment l'impression qu'il s'agissait de deux morceaux de brocolis coincés dans son nez.

 

Vous l'aurez conclu par vous même, le mot d'ordre de Tor est "Gargantuesque". Nous avons là une perle du Doom le plus écrasant qui soit, et cet abus atteint de tels sommets qu'il faudra être dérangé mentalement pour en imaginer encore plus (mais j'espère que ça peut exister !). A tel point que c'en est presque drôle finallement, en attestent les accents "comics" de la cover. En bref, une forte dose de Doom et des sensations extrêmes.

 

 

Achat ou pas achat ? Achat.

photo de Carcinos
le 23/02/2011

Note des commentateurs : 9/10 (sur 1 votes)

Commentaires

vkng jzz

Sa note : 9/10

vkng jzz le 23/02/2011 à 11:32:45

IP : 79.83.8.35

grugru bien résumé c'est juste GROS !

mat(taw)

mat(taw) le 23/02/2011 à 13:41:20

IP : 62.39.72.199

ouah la pochette faite par leur petit frère pendant la récré par contre elle pique.

Carcinos

Carcinos le 23/02/2011 à 13:50:53

IP : 194.3.133.166

Il faut voir tout l'artwork en fait :

http://img153.imageshack.us/img153/8985/oden.jpg

Voilà voilà. Cet album est une tuerie, j'invite tous les Doomsters à l'écouter.

bernard

bernard le 23/02/2011 à 14:46:34

IP : 78.31.41.218

Je ne comprends pas comment ce groupe (que je trouve plutôt inutile) peut avoir une meilleure note que "Paranoid" ?????

Pidji

Pidji le 23/02/2011 à 15:34:09

IP : 93.0.21.212

Paranoid ?
Et même la pochette en entier, elle pique haha :D

Carcinos

Carcinos le 23/02/2011 à 17:38:36

IP : 194.3.133.166

@ Bernard : Tu veux que je mette 10 à Paranoid ? Je peux hein, on n'est pas à un point près...

vkng jzz

vkng jzz le 23/02/2011 à 18:56:10

IP : 79.83.8.35

déjà c'est absolument pas comparable, et ensuite c'est un coup de cœur donc il met bien la note qu'il veut notre Carcinan..

bernard

bernard le 01/03/2011 à 14:40:30

IP : 78.31.41.218

Ouais je m'emporte je m'emporte, ça n'a pas d'importance

Ajouter un commentaire

Pseudo : e-mail :

Commentaire :

NOTE : Vos commentaires sont soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'ils trouvent que votre message n'a pas à apparaitre ici, il sera supprimé.

Jeux-concours

INTRONAUT + SHINING au CCO de Villeurbanne le 22 septembre : 2 places à gagner !

Dernières news

Chronique au Hasard

Like Wires - Like wires EP

COREandCO radio

Évènements

INTRONAUT + SHINING au Preo à Oberhausbergen le 23 septembre 2016Intronaut + Shining au CCO Villeurbanne le 22 septembre 2016See you in the pit #6 du 8 juillet au 23 août 2016 @ Secret Place à Saint-jean-De-Vedas