Fred barjo Odonae disquaire cd/vinyle et libraire spécialisé manga à Lille Acheter CD et vinyles doom métal pas chers
S'inscrire sur COREandCO
Webzine musical COREandCO : hardcore, metal, rock et leurs dérives

Ramesses - "Misanthropic alchemy"

Ramesses - "Misanthropic alchemy"
chronique Ramesses - Misanthropic alchemy
8/10 0
Acheter Ramesses Misanthropic alchemy sur Amazon

CD album CD album (47:45)

 

Style musical : 

Doom death

 

Année : 

2007

 

Tracklist :

1 - Ramesses (part 1)
2 - Ramesses (part 2)
3 - Lords misrule
4 - Coat of arms
5 - Terrordactyl
6 - Before the Jackals
7 - Earth must die

 

Label : 

Feto records / La baleine
Dans le même style :
Ævangelist - Enthrall to the Void of Bliss

Il en est peu, de ces musiques qui vous emmènent loin des sillages propres à leurs crédos, leurs dogmes selon leur style. Ramesses fait du Doom, et pourtant c'est plus que ça. Voyez-vous, j'ai rarement vu quelqu'un détester un groupe comme Electric wizard pour ce qu'il est. Au pire, la personne n'appréciait tout simplement pas le style en général, et n'avait donc aucune visibilité sur cette musique. Alors allez savoir si toute cette savante alchimie nous provient uniquement de Dorset, mais Mark Greening et Tim Bagshaw font bel et bien partie des auteurs du mythique Dopethrone d'Electric Wizard.

A leur manière, ils ont su traduire dans leur musique un empêtrement encore plus boueux que le Wizard (on ne pensait pas que ce serait possible), et surtout plus poisseux. Là où le Wizard préfère le doux ronronnement des riffs old school, Ramesses y apporte une atmosphère sombre, propre à un Black metal décharné, noir et extrême. Perdus dans les couches de réverbes, les riffs s'éternisent, et ce gouffre béant qui vous happe vers l'enfer...

Car après une attaque crust de deux minutes pile, Ramesses nous dévoile sa véritable identité, dépressive, pessimiste mais surtout hallucinée par des visions chtoniennes. Avec un chant Doom death et quelques voix claires, la vision de Ramesses est noire, très noire, elle toise les colossales abysses d'en haut. N'espérez pas de voir un quelconque jour ou même un apaisement dans leur tourmente, ce n'est qu'en changeant de thème (si peu) qu'ils permettent à l'auditeur de souffrir d'une autre manière.

Niveau qualité sonore, le son de caisse claire est très cinglant voire un peu "carton", tandis que les toms vrombissent sourdement (et passent d'une oreille à l'autre, si vous écoutez bien dans "Coats of arms") pour notre plus gras plaisir. Les guitares ont oublié d'enlever les fréquences aiguës, qui donne cette teinte "black metal", alors que la basse envahit tout le spectre sonore des graves, ce qui rattrape furieusement le niveau du trio dans sa puissance sonore.

Toute cette alchimie malsaine qui donne cours à une plongée dans les abysses tourmentées des enfers... Ce disque ne laisse personne indifférent, autant au niveau de l'artwork que du son. La beauté du mal écrase ses derniers pétales dans "Earth must die", qui n'est non pas une balade, mais une supplique agonisante d'un monde monstrueux qui n'a du sens de la vie que des hypothèses futiles. Achevez-le, qu'on en finisse.

L'intérêt de ce disque est qu'on y trouve cette puissance sidérante de noirceur, une puissance qui prend sa valeur non pas dans un production investie mais aussi par des riffs de bourreaux géniaux, et surtout par le jeu magnifique de Mark Greening : ce type sait jouer lentement, mais aussi mettre des descentes de toms à des moments clés, qui permettent à un riff qui dure depuis deux minutes de prendre toujours plus de puissance, et de nous en faire oublier la répétition. C'est cette puissance si difficile à mettre en place qui fait de ce Misanthropic alchemy un album intense, dantesque et sombre. A part entière. Unique en son sous-genre.

 

 

Achat ou pas achat ? Achat.

photo de Carcinos
le 23/12/2010

Note des commentateurs : 7/10 (sur 1 votes)

Commentaires

bernard

Sa note : 7/10

bernard le 28/12/2010 à 13:47:29

IP : 78.31.41.218

Ouais vraiment pas mal ce disque.
Le dernier morceau est plutôt chiant je trouve mais bon ...
J'emets tout de même quelques réserves sur "le jeu magnifique de Mark Greening ", qui a certes un bon groove mais qui n'est pas toujours bien dans les temps.
Mais bon je chipote je chipote ....

Carcinos

Carcinos le 28/12/2010 à 14:23:23

IP : 194.3.133.166

Ah mais tu chipotes pas du tout ! T'as complètement raison, ce type tape complètement à côté du temps, c'est justement ça que j'adore chez lui ! Après, je n'essaierai jamais d'être objectif dans une chronique, je trouve ce jeu tellement génial que je ne peux pas lui jeter la pierre.

vkng jzz

vkng jzz le 29/12/2010 à 14:42:36

IP : 86.220.252.230

un des pires son de caisse claire de toute l'histoire (pas loin derrière le St Anger) mais quel disque de haine de sueur et de caca quoi. UK=DOOM l'équation est assez parfaite dans son genre.

bernard

bernard le 31/12/2010 à 15:34:40

IP : 78.31.41.218

AH oui c'est vrai ce son de caisse claire putain, il ressemble a rien tellement ils l'ont compressé, en même temps du coup il sort du mix !
Y a bien pire comme son de caisse claire comme par exemple "under the sign of hell" de GORGOROTH là ça va loin !!

mat(taw)

mat(taw) le 03/01/2011 à 10:48:32

IP : 62.39.72.199

ou celui de St anger de Metallica qui est juste insupportable

bernard

bernard le 03/01/2011 à 13:39:40

IP : 78.31.41.218

Metallica est insupportable de toutes façons !!!

Ajouter un commentaire

Pseudo : e-mail :

Commentaire :

NOTE : Vos commentaires sont soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'ils trouvent que votre message n'a pas à apparaitre ici, il sera supprimé.

Jeux-concours

INTRONAUT + SHINING au CCO de Villeurbanne le 22 septembre : 2 places à gagner !

Dernières news

Chronique au Hasard

Dekadent - Venera: Trial & Tribulation

COREandCO radio

Évènements

INTRONAUT + SHINING au Preo à Oberhausbergen le 23 septembre 2016Intronaut + Shining au CCO Villeurbanne le 22 septembre 2016See you in the pit #6 du 8 juillet au 23 août 2016 @ Secret Place à Saint-jean-De-Vedas