S'inscrire sur COREandCO
Webzine musical COREandCO : hardcore, metal, rock et leurs dérives
Royal McBee Corporation + Gameboy Physical destruction - "split"
chronique Royal McBee Corporation + Gameboy Physical destruction - split
7,5/10 0
Acheter Royal McBee Corporation  Gameboy Physical destruction split sur Amazon

Vinyle 7" Vinyle 7"

 

Style musical : 

Nintendo core / noise post rock

 

Année : 

2010

 

Tracklist :

Face A : Gameboy physical Destruction
a1. Bastard
a2. Semtex
Face B : Royal McBee Corporation
b1. Mechanical Addiction

 

Label : 

Swarm records
Dans le même style :
No Faïence - S/t (EP)

En voilà un split surprenant, proposé par Swarm Records, entre un groupe totalement surexcité et un autre beaucoup plus noisy.

Déjà, l'artwork de Mister LolOx donne bien envie, c'est avec empressement que je passe donc la Face A de ce 7", où on peut entendre 2 morceaux de Gameboy physical Destruction.

Avec le nom du groupe, on sait à quoi s'en tenir ; et leur opus de 2009 (Analogic guerilla) avait bien balisé leur style : un "nintendo core" complètement foutraque. Un PC pour les boites à rythmes et divers effets synthétiques, une guitare, une basse, et 2 hurleurs : voilà à quoi vous devez vous attendre. Et le pire, c'est que c'est bon ! On se surprend à entrer dedans à bloc, la fin de "Bastard" vous remue carrément dans tous les sens et quel bonheur de réentendre ces si jolis sons 8 bits qui ont bercé mon enfance. Bon c'est sûr, si vous êtes trop jeunes pour avoir joué à la Master System, la NES et bien sûr le GameBoy, cela ne vous parlera pas.

Leur univers kitch fonctionne bien, mais je ne me verrai pas écouter 45mn de ce style. De plus, ils ne sont pas les seuls sur le marché dans ce genre, et risquent de vite s'embourber. En attendant, éclatez-vous bien sur ces 7 minutes.

 

La face B va nous faire redescendre sur terre, avec les Royal McBee Corporation qui surprennent en balançant un titre long de 7 minutes, mêlant plans noisy et post rock sur fond d'extraits de films. On pense évidemment à Microfilm, la comparaison est inévitable. Mais la deuxième partie du morceau est nettement plus noisy, de plus la voix du chanteur fait son apparition. On reste bloqué sur un même riff répété en boucle, c'est hypnotisant à souhait. Titre expérimental pas dégueu' du tout en tout cas.

 

Un petit split sympa, disponible en 7" et en CD, à vous de choisir.

photo de Pidji
le 17/02/2011

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire

Pseudo : e-mail :

Commentaire :

NOTE : Vos commentaires sont soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'ils trouvent que votre message n'a pas à apparaitre ici, il sera supprimé.

Jeux-concours

INTRONAUT + SHINING au CCO de Villeurbanne le 22 septembre : 2 places à gagner !

Dernières news

Chronique au Hasard

Looking for John G - Rosse

COREandCO radio

Évènements

INTRONAUT + SHINING au Preo à Oberhausbergen le 23 septembre 2016Intronaut + Shining au CCO Villeurbanne le 22 septembre 2016See you in the pit #6 du 8 juillet au 23 août 2016 @ Secret Place à Saint-jean-De-Vedas