Aghostino - Collarbones Full Of Cocoons

Aghostino - "Collarbones Full Of Cocoons"
chronique Aghostino - Collarbones Full Of Cocoons

Ces p'tits gars nous livrent la bonne recette, soit un rock burné façon Dischord meets Touch & Go, avec une (grosse) pincée de french touch comme j'aime like Doppler, Basement, Virago, etc… Sauf que eux, ils prennent le temps de poser les ambiances, ils s'affolent pas, font monter la sauce gentiment, narguent et promènent l'auditeur, balancent ici et là un faux-air de mélodie, ralentissent, accélèrent, et finissent pas nous achever. Et ils ont matière à nous faire balader: en plus du binôme classique guitare/batterie, on trouve 2 basses et 2 voix. Et c'est peut-être sur ces voix que le jeu, à l'écoute, est le plus flagrant. Elles me font furieusement penser à quelque chose que je connais, mais je n'arrive pas à remettre la main dessus, alors je dirais, pour faire large, qu'elles se situent entre Your Halo Is A Radar, Young Widows et Rick Froberg (Hot Snakes, Drive Like Jehu) et ce en plus passif, ce qui leur va à merveille. Elles se complètent parfaitement, jouant chacune son rôle au bon moment (et bien souvent simultanément) et ils en jouent facétieusement, comme par exemple sur le titre "E(X)Pectase" à partir de 2 minutes, un régal. D'ailleurs les mélodies ne sont jamais poussives et ne tombent en aucun cas dans la surenchère, et ça c'est plutôt plaisant. Question format on trouve de tout, suivant les titres on navigue allégrement entre 2 et quasi 12 minutes, et cette liberté délibérée leur permet de poser les ambiances à leur bon gré, plaçant au passage de petites nappes ici ou là. Je retiendrai tout particulièrement la 2ème partie de "Ladyrinth", passage peut-être rébarbatif pour certains, mais qui moi m'enchante et que renierait certainement pas Landing. Les autres musiciens ne sont pas en reste, ça joue super bien, rien à redire. Peut-être juste la prod, pas mauvaise en soit, mais qui gagnerait à prendre un peu plus de coffre. Idem pour le packaging… Bref, pas grand-chose à ajouter, si ce n'est que 6 titres (pour plus de 40min quand-même!) ce n'est peut-être juste pas suffisant pour assouvir mon plaisir, l'avantage c'est que j'ai vraiment de quoi m'impatienter pour le prochain album.

photo de Sam
le 12/05/2009

0 COMMENTAIRE

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • BLACK BOMB A + Dagoba + Mugslug au Séchoir (L'Atelier À Spectacle) le 12 octobre 2019