Ant Nebulä - LovE vs 3voL

Chronique CD album (25:41)

chronique Ant Nebulä - LovE vs 3voL

Bordeaux on fire !

Faut-il voir la récente relégation des girondins en ligue 2, à deux doigts de la National 3 compte-tenu de ses déboires financiers, comme un signe de renouveau ? 100 ans après sa création, le club est sur le point de disparaître. - La faute à une gestion douteuse par un habitué du genre, déjà cité dans les Football Leaks et autres Pandora Papers. Le fric, loin d'être chic. -

Rayon Rock chauffé à blanc, les Sleeppers tirent leur révérence à l'orée de leurs 30 ans avec un 8e album prévu.

Bordeaux on fire and so disappeared ?

Tout comme on n'efface pas un siècle de ballon rond dans la cité bordelaise, on n'éteint pas le feu de la passion en soufflant sur les braises.

 

Ant Nebulä débarque tout en conviction en frustration. Mammouth, leader expérimenté et guitariste toujours inventif, en deuil de ses Sleeppers, retourne au charbon – ardent- avec un premier jet, particulièrement soigné.

 

L'introductif « Peoplesuckers » règle ses comptes avec les poseurs et le fric- fake-fashion. Rageux et punk à souhait. Saupoudré de quelques éléments électroniques de bon aloi.

L'excellent « Big Crush » qui suit, renvoie tant à Godflesh qu'à Human Impact par l'usage omniprésent de l'électro au service du morceau. Une esthétique bien présente dans l'ensemble des compositions.

 

Mêlant dissonance et fluidité avec un esprit corrosif, ce LovE vs 3voL est bien plus qu'une simple carte de visite. En 25 minutes et 5 titres, on retrouve le sel très goutu des exploitations noise des 90's, et on (re)découvre la sacro-sainte bipolarité d'un binôme basse-batterie très à son affaire.

LovE vs 3voL groove comme pas permis et se permet même de nous balader dans des morceaux-tiroirs à la Tool. Le définitif « Fragment » en pièce maîtresse.

 

Pour les footeux nostalgiques, la période folle des années 80, celles des Giresse, Dropsy, Trésor, Tigana, Battiston et les frères Vujovic est irremplaçable et inoubliable. Pour les plus jeunes d'entre eux, ce sera ce match retour contre l'AC Milan en coupe d'Europe 96 avec Zidane, Lizarazu, Dugarry et Dutuel.

 

Ant Nebulä nous démontre avec ce premier ep, que tout n'était forcément mieux avant.

 

photo de Eric D-Toorop
le 11/08/2022

0 COMMENTAIRE

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • Seisach' Metal Night #3