Bad religion - The empire strikes first

Chronique CD album (???)

chronique Bad religion - The empire strikes first
Après le retour de BRETT GUREWITZ sur l'album the process of belief (sorti en 2002) les californiens de Bad Religion, balance en cette année 2004 une véritable petite bombe dans le le paysage punk actuel. En effet Bad religion signe sur cet album, un retour aux sources, a savoir un punk rock rapide, fouillé, et encore a grands coups de textes engagés. Le groupe revient aux vieilles formules d'antan qui en on fais leur gloire car il est vrai que leur trois derniers albums, n'avais pas cette force, des chansons avec un véritable caractère malgré que certains titres sonnent encore un peu remplissage (ben ouai a trois grattes forcément).

Sur ce "The empire strikes first", on retrouve donc 14 titres dans la plus pure traditon "chant mélodique et rythmique hardcore", on peut même dire que certaines de ces chansons font parties des meilleures du répertoire de Bad religion, je pense notamment a la chanson Sinister rouge qui d'emblée annonce la couleur de l'album avec un greg Graffin de plus en plus impressionnant au niveau du chant. Sur le titre let them eat war, Mr Graffin se laisse même aller a la fantaisie, en chantant comme un ado, jusqu'au refrain qui est une véritable tuerie. Sans oublier les titres , "Los Angeles is burning" et "all there is" qui apporte toujours une nouvelle touche (petit solo de gratte bien catchy.......). La principale différence que l'on peut noter entre BAD RELIGION et leur confrères issus de la pop punk ( d'accord hardcore mélo si vous préférez) et que BAD RELIGION sait encore innové (une vingtaine d'années existence c pas rien) et que les compositions de ce styles semblent avoir un coté forcé, formaté je dirais même, mais Bad religion en est loin de tout ça, ça joue avec le coeur, et la qualité s'en ressent directement.

Passons maintenant a la petite touche négative , a savoir que jusqu'a la moitié de l'album le groupe balance sans répits des songs vraiment courtes et furieuses, mais la seconde parties laisse plutôt place aux songs mid tempo, plus longues par conséquent qui conviennent forcément moins a BAD RELIGION, en effet les titres tels que "the empire strikes first, " Beyond electrik dreams ou encore "Human face forever" (celui que j'encaisse le moins pour ma part) relevant d'avantage d'un groupe pop ou indie.. Pour conclure je dirais simplement que cet album est tout de même excellent, dans la vrai veine de Bad religion, la ou les autres semblent avoir fais le tour, Bad religion, ne cesse d'approfondir le sujet, les vétérans sont bien de retour, et cet album ne fais que conforter leur avance.
le 25/12/2004

0 COMMENTAIRE

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

HASARDandCO

Fange - Poisse
Chronique

Fange - Poisse

Le 07/07/2014

Pamplemousse - High Strung