Banane Metalik - Nice To Meat You

Chronique CD album

chronique Banane Metalik - Nice To Meat You

 

Phineas Taylor Barnum : Messieurs, nous voilà rassemblés pour nous pencher sur le cas de ce groupe français formé en 1990, Banane Metalik, et plus particulièrement pour examiner leur dernier album en date, Nice To Meat You. Ces Français dégénérés semblent enfin sortir de leur tombe et il m'est paru intéressant de soumettre leur dernière production en date à vos avis éclairés.

Je vous demanderai comme à mon habitude de lever la main, la vôtre bien sûr, pas celle d'une de vos victimes, pour prendre la parole et ainsi éviter une pagaille digne d'une série Z.

J'excuse d'emblée le Jigsaw qui a eu un problème médical et qui a envoyé à sa place, sa marionnette qui possède une procuration signée à la scie. Elle gardera le silence mais consignera par écrit notre réunion.

Par quoi commençons-nous ?

Baron Samedi : Il me semble judicieux de toucher un mot de cette superbe pochette où une jeune femme pas du tout en détresse semble assiégée par une horde de zombies ou d'infectés, d'ici je ne vois pas très bien, mon frère.

Phineas Taylor Barnum : Je ne suis pas votre frère. Même si je porte pas de caleçon au couleur du drapeau confédéré.

La Créature du Lac Noir : Elle s'appelle Sushie et était la Gore-Gore danseuse du groupe à l'époque. Moi je l'aime bien. Je suis sûr qu'elle nage parfaitement bien en bikini.

Docteur Lecter : Elle est plutôt vulgaire mais appétissante. Et la table dressée à l'arrière de la pochette prouve que ces Français ont un certain goût pour les mets raffinés.

Phineas Taylor Barnum : Bien et qu'en est-il de la musique ?

Jason et Leatherface (en choeur) : "Murder Party"

Phineas Taylor Barnum : Oui messieurs nous allons y venir.

Captain Spaulding : Moi je trouve le morceau "Le Cirque de l'Horreur" très classe, ça me rappelle ma jeunesse quand le Freakshow de mon pépé kidnappait les gens et qu'on les torturait en famille.

Phineas Taylor Barnum : Mais avant de rentrer dans le détail,...

Jason et Leatherface (l'interrompant) : "Murder Party"

Phineas Taylor Barnum :… quel style pratique ses musiciens passablement dépravés ?

Docteur Lecter : Une véritable honte pour les oreilles, une torture : un mélange de musique punk et psychobilly passablement barbare. Il existe des façons beaucoup plus dignes de se servir d'une contrebasse. On peut cependant leur reconnaître une belle énergie et une production de leurs méfaits très respectable.

Nosferatu : En effet, mais cher Docteur, n'oubliez pas que le Rock'n'Roll est tout de même la musique du Diavol ! Nu ? Euh, du Diable ? Non ?

Docteur Lecter : Certes, mais merci de ne pas me prendre pour un amateur de vol en dessus d'un nid de coucou pour autant, je suis amateur de Grande Musique, moi. Du côté des textes, cette prédominance pour le cannibalisme est par contre de très bon aloi. Même si le jeu de mots du refrain de "Pussycat" est digne d'un comique troupier.

Nosferatu : Le clip accompagnant "Strip or Die" me met en vedette par contre avec la fiancée de Franky. Il est très entraînant et grand guignol à souhait.

Captain Spaulding : Hé le suceur ! Faudrait voir à pas trop de la péter tout de même, y'a pas de guenon dans ce clip. Il est nul !

Phineas Taylor Barnum : Captain Spaulding, un peu de respect pour un de nos membres les plus anciens et n'oubliez pas que les artistes ne sont pas obligés de mettre des singes partout.

Nosferatu (se drapant dans sa cape, l'air outré) : Clovn idiotul

Jason et Leatherface (en bavant) : "Murder Party"

Baron Samedi : De la musique de petits blancs européens, certes, mais qui sait mettre le feu au bassin tel le morceau "Santa Muerta", une amatrice de rythmes funèbres que j’aimerai bien connaître bibliquement, d'ailleurs.

Phineas Taylor Barnum : Admettons, mais avant de terminer, il faut signaler également la participation à cet album de Loran Béru, Laurent des Mass Murderers, Ella de Madkaps et Duche de Nevrotic Explosion. Un mot pour finir, messieurs ?

Baron Samedi : Dansant.

La Créature du Lac Noir : Inquiétant.

Docteur Lecter : Déviant.

Nosferatu : Sanglant.

Captain Spaulding : Bidonnant.

Jason et Leatherface: "Murder Party" ?

Phineas Taylor Barnum : Ainsi, je déclare la séance terminée en espérant que ce ne soit pas la dernière. Jason, range ta machette. Leatherface, arrête de grogner. (palissant) Jason, j'ai dit : RANGE TA MACHETTE !!

 

photo de Crom-Cruach
le 09/08/2013

3 COMMENTAIRES

cglaume

cglaume le 09/08/2013 à 11:27:55

Murder Party !

Crom-Cruach

Crom-Cruach le 09/08/2013 à 21:44:23

Lapinou range ta binette, j'ai dit : RANGE TA BINETTE !!!

cglaume

cglaume le 09/08/2013 à 22:25:20

Et merde, le coup est parti tout seul ...

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

HASARDandCO

Heilung - LIFA
Chronique

Heilung - LIFA

Le 17/03/2018

Aerôflôt - Santa Muerte