S'inscrire sur COREandCO
Webzine musical COREandCO : hardcore, metal, rock et leurs dérives

Baxters - " Subintrant crisis"

Baxters - " Subintrant crisis"
chronique Baxters -  Subintrant crisis
8/10 0
Acheter Baxters  Subintrant crisis sur Amazon

CD album CD album (45:50)

 

Année : 

2008

 

Tracklist :

1.BAVDEM
2. AlieNNation
3. Fist’n furious
4. Death Traders
5. NIH 6. Punishment
7.Rainy Room
8. Reload
9. Lex Luthor’s Blues
10. G.N.T.X

 

Label : 

opposite prod

 

Lieu d'enregistrement : 

par Pierre des Burning Heads et Dude des Gravity Slaves
Bon, je m’adresse à l’infinie minorité qui lit compulsivement toutes les chroniques du site et qui entretient une relation particulière avec nous autres chroniqueurs : vous avez souvent remarqué que nous avons nos péché mignons, nos préférences, nos petits coups de gueule, etc. Et ben moi, quand c’est du bon vieux noise à la française qui sent bon les 90’s, je deviens automatiquement optimiste quant à l’avenir de la scène hexagonale. Quoi ?... Vous vous en fichez comme de votre premier slip ? Ok…

Je vais donc vous parler de BAXTERS, gentil petit quartet d’Orléans. Ici on triture donc le pas si lointain souvenir des SLEEPPERS, TANTRUM, BASEMENT, CONDENSE… Pas si lointain donc, puisque les premiers n’ont jamais arrêté, qu’on attend toujours des nouvelles des seconds, que les troisièmes se sont reformés et que les quatrièmes tournent toujours sur ma platine. Et puis si on parle des racines ricaines, on pensera à UNSANE... Manque plus que HELMET au tableau et on se croirait presque quinze piges en arrière. Si en plus on tient compte du fait que l’enregistrement ait été confié à Pierre des Burning Heads et Dude des Gravity Slaves, là y a plus de doutes, on est en plein dedans. Au programme donc, chant gueulé typique avec merveilleux accent franglais en prime, guitares dissonantes et métalliques à souhait, batterie toutes cymbales dehors et grosse basse vrombissante carrément audible, explosions de colères salvatrices, gros riffs imparables, accalmies emo saupoudrées avec mesure et goût… que du traditionnel en bref. Et tout y passe : les accents helmetiens sur Rainy room, les arpèges noisy et inquiétants de Reload, les gros riffs à la UNSANE sur Lex luthor’s blues, les mélodies touchantes de Aliennation, les grosses montées en puissance à la SLEEPPERS sur Fist and furious (mouarf !).

Ça s’entend, les BAXTERS savent ce qu’ils font et savent d’où ça vient. Pour un premier album (succédant tout de même à deux ep), - Subintrant crisis est un disque quasi parfait, équilibré, doté d’un son plus que crédible et joué pile comme il faut. De la part d’un connaisseur nostalgique, cela vaudrait bien un 9,5, mais c’est précisément cela qui dessert les orléanais. Loin d’identifier l’album à un simple hommage à cette époque bénie, je dirais que la production souffre de sa volonté de faire tout bien comme il faut. Les BAXTERS s’évertuent à nous servir toutes les recettes qui ont fait que la noise française est la noise française. C’est trop propre ou pas assez original. Mais je chipote… Subintrant crisis demeure un album merveilleux, un des meilleurs sortis dans le genre pour l’année 2008 (oui je sais ça fait pas lourd). A consommer sans modération, surtout entre les repas.
photo de Swarm
le 20/11/2008

Commentaires

Shel

Shel le 20/11/2008 à 12:31:30

Merci pour cette chronique, et ravis que ça vous ait plu !

A bientôt en concert peut être !

Shel, baxters.
http://baxters.fr

(The) Aurelio

(The) Aurelio le 22/11/2008 à 04:20:06

comment ça bute Baxters... du très très bon !

Ajouter un commentaire

Pseudo : e-mail :

Commentaire :

NOTE : Vos commentaires sont soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'ils trouvent que votre message n'a pas à apparaitre ici, il sera supprimé.

Dernières news

Chronique au Hasard

The Algorithm - CRITICAL.ERROR

Évènements

In Theatrum Denonium à Denain (59) le 13 janvier 2018